• 5 preuves qu'Apple est un sale gosse !

    En créant l’iPhone, Apple a changé la donne de l’industrie mobile. Je pense que c’est assez indiscutable. Il y a un avant et un après iPhone.

    Il y a de très bonnes raisons d’aimer les produits Apple et d’autres tout aussi bonnes de souhaiter les éviter à tous prix. On peut ainsi admirer le design des produits « pommés » et détester l’arrogance du fabricant.

    Mais sortis de ces considérations, qui pourraient vous placer dans un camps (fanboy) ou un autre (haters) je vais aujourd’hui vous montrer en 5 exemples, pourquoi Apple est le pire sale gosse de l’industrie mobile.

    Apple est de mauvaise foi

    Juillet 2010/ AntennaGate: Lorsque l’iPhone 4 sort, passé les 1ers émois face à la beauté de l’objet, plusieurs clients se plaignent de problèmes de réception lorsqu’ils tiennent l’appareil en main. Gênant non ? D’autant que cela avait pour effet de couper certains appels.

    Voyant les 1ères plaintes, Apple ne se démonte pas et affirme que les personnes se plaignant ne tiennent tout simplement pas bien leur téléphone. Voyant qu’on les prend pour des cons, les consommateurs menacent de porter plainte pour fraude par négligence intentionnelle et défaut de conception. Là Apple, découvre par hasard qu’en fait ce n’est pas l’antenne qui déconne mais l’algorithme qui calcule les barres de réseau qui s’affichent.

    Bien sur…

    Etrange qu’il ait fallut attendre le 4ème iPhone pour se rendre compte de cela non ? D’autant que « Oh Miracle ! » on découvre qu’en mettant un bumper autour du mobile -évitant donc le contact main/antenne – le problème était réglé !

    Sur ce coup là Apple s’en est sorti honorablement en offrant – pour une durée limitée – des bumpers aux clients insatisfaits.

    Et comme par hasard, la seconde itération de l’iPhone 4 (celui de Verizon) aura subie quelques modifications à ce sujet…

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/2011-09-06_105045.jpg" caption="Vous connaissez la différence entre un iPhone 4 et...un iPhone 4?" /]

    Apple est un tricheur

    Admettons que vous souhaitiez vous débarrasser d’un petit camarade qui commence a avoir d’aussi bonnes notes que vous. Vous avez 2 solutions: le pousser dans l’escalier ou le faire accuser à tord. C’est cette seconde solution qu’a choisie Apple en présentant de fausses preuves à un tribunal Allemand pour faire interdire la Galaxy tab 10 pouces. En effet pour forcer la ressemblance avec l’iPad, Apple a présenté une photo redimensionnée modifiant le ratio de la tablette de Samsung (de 1.46 à 1.36) pour la faire se rapprocher de l’iPad (1.30).

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/evidence.jpg" /]

    Pour terminer cette superbe citation trouvée par Allan(@trossavel) qui résume parfaitement l’idée:

    Steve Jobs is the kid who copies off of your test, then gets a better grade than you

     

    Apple balance ses petits camarades

    Quel est le réflexe d’un gamin qui vient de se faire prendre la main dans le sac ?

    1. Nier
    2. Rejeter la faute sur les autres

    On a vu ci-dessus que dans l’affaire de l’Antenna Gate la 1ère réaction du fabriquant a été de nier les faits. Seulement quand ceux ci sont apparus comme incontestables, on a eu droit à un majestueux retournement de veste. C’est alors qu’Apple a décidé d’adopter une toute autre stratégie en disant en accusant les autres fabricants (Samsung, Blackberry, Nokia,..) et affirmant en substance, vidéos à l’appui : « Mais eux ont ce problème ! »

    On a vu plus fairplay.

    La réaction des autres fabricants ne s’est pas faite attendre et tous se sont bien entendu empresser de défendre leur steak.

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/antennagate-1.jpg" /]

    Apple ne prête pas ses jouets

    Dans le cas assez improbable où vous trouveriez un prototype du prochan iPhone dans un bar ou une boîte de strip tease, un conseil, soit vous n’y touchez pas soit vous évitez de le tester chez vous.

    Car si vous n’écoutez pas ces conseils vous pourriez bien avoir assez rapidement de la visite d’agents de police et d’employés d’Apple venus vous aider à ranger un peu votre appart.

    C’est ce qui est arrivé à un certain Sergio Calerone en juillet dernier. Pourtant ce cher Sergio jure à qui veux l’entendre que certes il a été dans le bar ou le mobile a été perdu, certes, l’appareil semble avoir été localisé via GPS chez lui mais ce n’est que le pur hasard et lui n’a jamais vu ce dont on parle.

    Non, non, Sergio ne nous prends pas pour des cons.

    Apple est jaloux de ses petits camarades

    Les mauvaises langues racontent que si Apple mettrait tant d’effort à tirer dans les pattes des fabricants d’appareils Android ce serait en raison du succès de cet OS.

    Et si Samsung est tant dans le collimateur de la marque « pommée », ce serait à cause du succès de la ligne Galaxy (S, S2, tab).

    Sérieusement ? On en est là ? C’est pas très « Amazing » ça. De là a interdire la vente des appareils en question eu Europe ou aux US il n’y a qu’un pas qu’Apple est sérieusement en train de franchir.

    Dernier épisode en date ? Le retrait surprise des tablettes Galaxy Tab 7,7 pouces du stand Samsung lors de l’IFA la semaine dernière.

    Apple serait-il en plus mauvais joueur ?

    [plus1 count="true" size="standard"][/plus1]