[CrazyWorld] Quand HTC vend un mobile Android, c’est Microsoft qui gagne de l’argent !

Greg

Depuis 2005, Greg a lancé plusieurs sites dédiés aux mobiles. Frappé d’une malédiction inconnue, tout ce qu’il touche se transforme en cendres. Plusieurs analystes s’accordent d’ailleurs pour lui attribuer l’abandon de Symbian et MeeGo par Nokia en février 2011 (deux OS sur lesquels il avait justement monté des sites). Son flair légendaire lui vaut d’être surnommé « Black Cat » dans le monde des blogueurs et journalistes High Tech. Aussi pour ne pas mettre en péril l’avenir de l’iPhone, d’Android ou Blackberry il avait décidé de se reconvertir dans les Olives de Provence. Seulement pour éviter la disparition de cette spécialité locale, il a préféré lancer Trendastic. Un blog qui traite de tout mais surtout n’importe quoi pour limiter les dégâts…ou pas.

You may also like...

  • Anonyme

    J’en pense que chaque fois que j’entends parler de Microsoft, j’ai envie de vomir. Tu écris bien joué de la part de Microsoft, ben moi je dis monde de merde.

    • Franchement je ne suis le fanboy de personne mais objectivement je ne vois pas plus de raisons de détester les pratiques de Microsoft que celles d’Apple ou Google.

      • Anonyme

        Je dois dire que je réserve un paquet de renvois gastriques aux concurents de Microsoft, ca ne leur est pas exclusivement réservé.
        Tout brevet logiciel est une abhération qui pourrit un peu plus le monde de l’informatique en général.

        Et voir qu’une entreprise menace d’utiliser ses brevets logiciels pour imposer ses produits à une autre, je trouve ça vraiment répugnant.

        C’est pas parce qu’ils ont tous des pratiques pourries, qu’on ne doit pas s’indigner à chaque fois.

        • Christian

          Les progrès scientifiques ne tombent pas du ciel. Ils demandent des heures de travail.

          Ces heures de travail coûtent chères et nécessitent de fortes sommes d’argent.

          Pour se laisser convaincre, les financeurs doivent avoir une chance de récupérer au moins leur mise.Et c’est le brevet qui permet cette rémunération qui la plupart du temps leur permet à peine de rentrer dans leurs frais, mais qui quelques fois leur fait gagner le jackpot.

          Alors oui, on peut s’indigner de l’écart entre les plus riches et les plus pauvres, on peut s’indigner de la nature humaine, avec son besoin de pouvoir et d’argent.

          Mais si tu t’intéresses aux nouvelles technologies, tu dois être conscient que sans ces « salaud », sans ces « pourri », sans les riches financeurs, il n’y aurait pas de progrès.

          Le droit de propriété intellectuelle n’est qu’un outil.

          C’est comme dire l’utilisation d’un marteau me débecte.

          Si c’est pour planter un clou, on a rien trouvé de mieux. Si c’est pour permettre à la mafia de péter une ou deux phalanges, alors là c’est sale.

          Faire l’impasse sur cet outil de financement, c’est faire l’impasse sur l’évolution des produits.

          Quel intérêt de mettre de l’argent si tu partages les bénéfices avec tout tes concurrents, mieux vaut faire de la copie industriel que de créer de la nouveauté.

          • Anonyme

            Etes vous au courant que l’office européen des brevets n’acceptent pas les brevets sur le logiciel? au même titre que les brevets sur les formules mathématiques.

            C’est un débat complexe, mais je pense que la lecture de http://brevets-logiciels.info/wiki/wakka.php?wiki=PagePrincipale vous fera le plus grand bien. En particulier la liste des implications vers la fin.

          • Christian

            La réponse semble en effet être plus complexe que ce que je pensais.

            Malgré tout, le débat reste ouvert je pense…

            Car sans protection des idées, comment peut-on avoir des chercheurs.

            L’open source, c’est bien, mais les systèmes moins ouvert ont leurs avantages. Ils sont efficace plus vite.

            L’histoire de Symbian en est la preuve. Et c’est bien les utilisateurs finaux qui valident la tendance…

            Regarde, les chercheurs français partent aux états unis.

            Entre le Smic pour la gloire au CNRS et des travaux financés aux US, beaucoup choisissent les moyens financiers qui leur garantissent des résultats plus rapides.

            Et puis Lobby Politique en france ou Lobby économique aux US ???

            Tiens, par exemple le Gaz de schiste… Ah nononon, la ça marche pas du tout…

            Il y a donc bien une vérité entre les deux visions ;D

            Merci en tout cas à toi Bokal pour ce lien qui n’est pas inintéressant…

          • Anonyme

            Pas de quoi.

            Etant moi même éditeur de logiciel, je dois dire que c’est un grand soulagement pour moi que les brevets logiciel n’aient pas cours en Europe.

            Comment en effet prendre le risque d’écrire du code ou d’en utiliser en sachant que je pourrais me retrouver avec un procés sur la tête à tout moment, sur des concepts de base de l’informatique.
            Ca brise complètement l’innovation au lieu de protéger les investissements. Et dans ces conditions, seules les grosses entreprises peuvent se permettre de s’engager dans des batailles juridiques extrèmement couteuses, et donc seules ces entreprises peuvent encore écrire du code. Beaucoup de gens se sont éfforcés de faire passer le logiciel pour un produit quelconque, ce n’en est pas un, et on ne doit pas le traiter comme tel.

            Ce qui est encore pire dans cette affaire, c’est que Microsoft demande de l’argent à HTC pour utiliser du code Unix ,qui se serait retrouvé dans Linux et donc dans Android, qu’ils n’ont jamais écrit! Ils ont racheté ces brevets à d’autres boîtes! Où est la protection de l’inventeur ici?

            Et à ma connaissance, personne n’a testé la validité de ces brevets devant un tribunal. Ca couterait plus cher certainement que de payer cette rente à MS. C’est donc bien pour moi une tactique scandaleuse de la part de Microsoft qui cherche à imposer son OS de façon déloyale ou au moins à inciter les entreprises à ne pas utiliser la concurrence.

            Sinon, je suis bien d’accord avec vous sur le problème des chercheurs qui partent bosser pour des privés aux US, parce que c’est là que ça paye. C’est un grave problème politique. Mais ca n’avalise la création de brevet logiciel. Ce serait bien plus un frein à l’innovation qu’une incitation, les chercheurs tombant eux mêmes sous le coup d’autres brevets absurdes (je parle toujours bien de logiciel).
            Par contre, il faudrait payer un peu mieux les chercheurs tous domaines confondus, c’est évident.

  • Eheh ah wouai pas con ce Balmer 😉

  • Anonyme

    Des purs génies chez microsoft. J’aurai fait pareil 🙂

  • Anonyme

    coquille : « on voit bien que la menace que Microsoft fait penser » => « fait PESER »
    effectivement, à tous les coups ils gagnent. Mais je me demande si Google a copié consciemment les brevets ou si crosoft en a tellement posé pour tout et rien dire qu’on finit systématiquement par tomber dedans (ce qui serait une aberration du  système).

  • Vkz

    Ils sont tellement mauvais qu ils sont obligés de chercher des ruses et autres pour pas sortir du marché du smartphone, moi perso j ai quitté symbian pour android et je suis tres satisfait de mon desire s… 😉

  • Pingback: OS mobiles : qui sera le 3ème ? (Part 3: le gagnant est…) | Trendastic()

  • Pingback: Procès Samsung vs Apple: qui perd gagne ! | Trendastic()

UA-114900-7