• Fight #1: Peut-on encore croire au succès de Nokia ? (Bruno vs Greg)

    Chez Trendastic vous le savez nous ne sommes jamais à court d’idée. Dernière en date confronter en mode « ping-pong » nos points de vues sur un sujet donné.

    Pour ce 1er débat: Bruno et moi débattons sur la stratégie de Nokia.

    Le finlandais a-t-il bien fait de lier son destin à celui de Windows Phone ? La stratégie est-elle la bonne ? Nokia est-il condamné ?

    Fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiight !

    Pourquoi je crois encore en Nokia 

    Greg

    C’est devenu un peu la mode de dire que Nokia est à la peine, que Nokia est mort, que Nokia ne se vend pas et je pense que dans une certaine mesure certaines déclarations ont eu l’effet de prophéties auto-réalisatrices. Mais cela sera je pense l’objet d’un autre article…

    Même s’il y a du vrai dans ce que tu dis Bruno – je ne vais quand même pas faire mon fanboy de base et nier la réalité– je ne suis pas d’accord avec toi sur plusieurs points et je vais t’expliquer pourquoi je crois en Nokia. Encore…

    Bien sûr Nokia est à la peine depuis au moins 2 bonnes années. On a tendance à avoir une réponse toute faite et simpliste consistant à dire que l’iPhone est la seule raison du déclin de mais la vérité est un poil plus complexe. Entre l’arrogance d’être leader, l’absence de concurrence, une bureaucratie hallucinante et des guéguères internes, Nokia avait déjà toutes les mèches de dynamites tirées. Il ne restait plus qu’à les allumer ce qu’à fait Apple en annonçant l’iPhone. Mais à vrai dire cela aurait pu être un autre facteur/acteur qui provoque cette explosion en plein vol.

    La question n’est pas de revenir sur les causes de cette situation mais bien de t’expliquer pourquoi selon moi Nokia a encore de sérieuses cartes à jouer.

    Pourquoi je ne crois plus en Nokia

    Bruno

    Il fut un temps ou Nokia était synonyme d’innovations, beaucoup se souviennent du 9500, du N95, N93 etc. Tous des téléphones sous Symbian, S60 ou S80. Nokia était numéro 1 mondial dans les Smartphones, catégorie qu’il avait contribué à créer de toutes pièces, avec l’aide de Palm. Et puis, est arrivé l’iPhone, avec son fameux écran capacitif, quand tous ses concurrents de l’époque proposaient des écrans a technologie résistifs.

    Plusieurs centaines de déclarations de la part des pontes de Nokia plus tard, toutes plus marrantes les unes que les autres, Nokia se trouve a un carrefour de son histoire. Bien sur, les fans diront que ce split fut réalisée le 11 février 2011, c’est vrai, mais plus de 14 mois plus tard, la fameuse stratégie à du mal à prendre forme. Je prends l’iPhone, parce que c’est un produit qui a su creer la rupture avec toutes les gammes de produit qui existaient avant.

    Je vais essayer d’expliquer simplement pourquoi je suis plus que septique sur la stratégie de Nokia, et pourquoi je ne crois plus en Nokia, ou de moins en moins.

    Pour commencer, il y a tellement de points sur lesquels je ne comprends pas Nokia…

    Symbian OS

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/symbian.jpg"/]

    Greg

    On le voit bien, certains utilisateurs de Symbian OS sont inconsolables. Faute à un timing catastrophique et une com désastreuse, il s’est avéré que Symbian n’a jamais été aussi bon que depuis qu’il est condamné. En 1 an les progrès réalisés par l’OS sont plus importants que ce qu’on a pu voir ces 4 dernières années et l’augmentation des spécifications (RAM, processeurs,…) permet enfin de concilier cet OS avec fluidité.
    Je teste actuellement la dernière version de l’OS (Belle Feature Pack 1) sur des derniers appareils sortis (Nokia 701) et on a, je trouve un rapport fluidité/ fonctionnalités/ autonomie, incroyable.

    Un exemple visible pour l’utilisateur lambda ? La vitesse de défilement des photos dans la galerie du Nokia 808. Je n’ai jamais rien vu de si rapide sur un appareil mobile (même les 1er Quad-core sortis).

    L’offre applicative s’est considérablement étoffée et même si beaucoup de must have sont encore absentes, on trouve de nombreux équivalents de qualité. Une application Facebook? fMobi. Un client Twitter? Gravity. Un client Read it later? SymPaper. Bref vous l’aurez compris, sur Symbian aussi on a vraiment une application pour tout aujourd’hui.

    Et qu’on ne s’y trompe pas, quand il sortira sur le marché, le 808 PureView n’aura aucun équivalent en termes de fonctionnalités « out of the box » et ce, même en taper dans ce qu’Apple et Android ont de plus haut de gamme. UBS host? Transmetteur FM? Sortie HDMI ? Qualité photo, sonore ou vidéo ?…

    Bref, Symbian est un OS condamné, mais c’est un OS aujourd’hui de qualité et c’est entièrement à mettre au crédit de Nokia.

    Bruno

    On pourrait écrire une encyclopédie sur la relation tumultueuse entre Nokia et l’OS Anglais, je ne compte plus les rebondissements, les voltes faces, les je t’aime, moi non plus, bref, aucune direction précise pendant plus de 48 mois, comment insuffler la confiance aux développeurs ? Ce qui est sur, c’est que cet OS n’a jamais été conçu pour les interfaces tactiles, et Nokia s’est acharné a vouloir le transformer…Bref c’est comme apprendre a parler a un singe, c’est possible, mais voilà…

    Tactile au doigt, pas au stylet, ne Mélenchon pas tout…Les icones, et autres éléments de l’interface n’ont jamais été réellement pensé pour une utilisation au doigt.

    Greg, un mobile ce n’est pas simplement un defilement de malade dans la galerie photos, cela doit etre un tout, un ensemble cohérent.

    Bref, de Symbian Foundation, en passant par Symbian proprio, le destin fut scellé le 11 février 2011. Comment croire une compagnie qui vous martelé pendant 4 ans qu’ils vont concurrencer l’iPhone pour tout abandonner un beau matin avec des promesses plein le sac, les mêmes que depuis 4 ans. Alors bien sur, Greg trouve que Symbian n’a jamais ete aussi bon, mais alors pourquoi d’abandonner ?

    Services: Ovi & Navteq

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/nokia_ovi.jpg"/]

    Bruno

    Belle intention de la part de Nokia, le 29 aout 2007, a Londres, ils annoncent OVI, qui consiste a proposer des services Nokia, tels qu’un agenda, carte, la synchro, etc.….Sur le papier cela part du bonne idée, mais Nokia n’est pas une software compagnie, mais une hardware compagnie, et cela va se voir. De plus, ils entrent en concurrence frontale avec Apple, Google et Microsoft, excusez du peu, qui eux sont tous dans le software, depuis leurs débuts respectifs. Ce n’est pas que cela ne fonctionne pas, c’est qu’il y avait mieux dans chacune des taches, pour l’email, Gmail et ainsi de suite. Belle intention en theorie, en pratique beaucoup moins. Comme le dit Greg, Nokia a ete precurseur, clairement car aujourd’hui Apple et Google ont pris cette voie, seulement, Nokia n’a pas reussi a concretiser cette idee, a faire en sorte qu’elle prenne vie.

    Mais on va me dire que OVI Maps, c’est génial…Oui, tellement génial, toujours présenté comme un avantage majeur sur les mobiles Nokia, que cette app du modèle payant annuellement, au tout gratuit. Et même avec cela, très peu de monde la connaisse, demandez autour de vous qui connaît Google Maps, et faites de même avec Nokia Maps ou OVI Maps.

    Pas besoin de faire un dessin ?

    C’est un achat a 8.1 Milliards, je ne sais pas si un jour Nokia rentabilisera son achat, et ce n’est pas vraiment une killer feature, pour Greg, je sais que c’est vraiment l’app Symbian , mais qui connaît cette app, en dehors du cercle d’inities ?

    Nokia quand discutait avec Google pour peut être sortir des tels sous Android propose dans le deal les cartes : refus de Mr El Google. Aujourd’hui on prête a Apple le désir de sortir son propre service de navigation, si un jour il sort, je suis sur que chez la pomme ils n’auront pas déboursé 10% de ce qu’a couté Navteq a Nokia.

    Bref, encore une belle promesse qui fonctionne pour les amoureux de Nokia, mais qui n’apporte pas à la compagnie un élément suffisamment différenciateur pour attirer le chaland. Et aujourd’hui, Nokia a besoin d’attirer de nouveaux utilisateurs, ou  de convertir ceux sur S40 de passer sur le bateau WP.

    Greg

    Bruno, tu reconnais toi-même que l’idée d’OVI était bonne. C’est bien ;-) Comme souvent chez Nokia c’est l’exécution qui est mauvaise. Avant iCloud ou les services Android, c’est Nokia le 1er à avoir positionné son OS dans le cloud. Les contacts, l’agenda, les images, les favoris et points d’intérêts du GPS,… tous ses services étaient OVI.

    Et puis dropbox dont on parle beaucoup aujourd’hui, mais Nokia proposait son équivalent Ovi Files dès 2008 sur PC et Mac. Et ça personne ne l’a su.

    Il manquait une communication claire et forte et le single sign on s’est mis en place bien trop tard. L’approche d’Apple ou Google était la bonne, faire que la 1ère chose que tu fais en allumant ton nouveau mobile c’est créer ou renseigner ton compte utilisateur qui serait la clé de voute du service.

    Le problème c’est que le temps que Nokia mette cela en marche, ils avaient déjà planté la moitié des services d’OVI…

    Et puis concernant Nokia Maps, je ne suis pas d’accord avec toi. C’est une killer apps. Pas une apps qui fait que tu vas acheter un Symbian, car on touche à un problème de com et les vendeurs n’ont jamais vraiment su que Maps était une solution online/offline gratuite. Mais pour les gens l’ayant testé et l’utilisant, c’est LA réussite de Nokia sur Symbian niveau service. L’application qu’ils regrettent lorsqu’ils passent sur Android ou Windows Phone. Aujourd’hui encore, il n’existe aucun équivalent réel toute plateforme confondue.

    Qt, Maemo et MeeGo

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/Meego.jpg"/]

    Bruno

    En 2008, Nokia racheté Troll Tech, entreprise Norvégienne, pour la petite somme de 153 Millions d’euros.  Le but de ce rachat est de permettre aux développeurs de facilement porter leurs applications sous différents OS. Framework très impressionnant, ne sert a rien en 2011…Pourquoi ? Windows Phone n’est pas compatible avec, ou quand la vision de Nokia n’excède pas 36 mois.

    En février 2010, au Mobile World Congress, a eu lieu une conférence de presse commune entre Nokia et Intel, durant laquelle a été annonce en grandes pompes la fusion de Meamo de Nokia avec Moblin d’Intel, qui a donné naissance a Meego. OS entièrement open source (c’est le mot magique des années post 2010), pleins de promesses, 100% nouveau, développe pour tous types de produits embarqués, il attire les plus grands noms. Hélas, la version Nokia de Meego, harmattan est mise sous silence un an plus tard, à ce même salon de Barcelone. Pendant 12 mois, la communauté a rêvé la bave aux lèvres de ce nouveau système, pour ensuite le tuer avant même qu’un seul produit ne sorte des usines Nokia.

    Alors, certes Meego n’est pas mort, il continue d’exister que ce soit chez Nokia ou chez Samsung sous le nom de Tizen, mais clairement, c’est relativement déstabilisant ces nombreux changements de directions.

    Greg

    Certainement le plus gros revirement de com de Nokia. Et le plus catastrophique. L’achat de Troll Tech avait du sens, Nokia mettait la main sur une belle communauté opensource, des développeurs, des débouchés. Le plan tenait la route et était plutôt pertinent et différenciant. Seulement on le voit bien, l’open source – le vrai, pas celui de Google– et le grand public ça fait souvent deux.

    Et entre un Google qui n’aurait donné aucune marge de manœuvre à Nokia et un Microsoft prêt à payer et laisser une (faible) marge, le choix a été vite fait. Et ce choix incluait le fait de ne pas jouer sur 2 tableaux. Nokia n’avait juste plus le choix des armes et je pense qu’une bonne partie du staff a abandonné Qt & MeeGo à contre cœur. Surtout voyant le résultat que ce mix pouvait donner sur le N9.

    Nokia et le haut de gamme 

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/Vertu.jpg"/]

    Greg

    On dit souvent que Nokia n’a pas une image haut de gamme. C’est faux !

    Je sais que l’image des series40 vendus 30$ aux pays émergents a la vie dure et qu’elle représente une part non négligeable de la base d’utilisateurs de la marque. Seulement Nokia ce n’est pas que cela. Nokia c’est une maîtrise des matériaux et du design industriel, c’est de la solidité et de la qualité sur les smartphones.

    Donnes à n’importe quelle « pundit » un Nokia Lumia 800 dans une main et mets-lui un Samsung Galaxy S2 dans l’autre. Demandes lui lequel est le plus haut de gamme et le plus cher à son avis. La réponse va être Lumia sans trop de doutes. Et Nokia a encore de la marge sous le pied. Rappelez-vous la série Nokia 8XXX. C’était le téléphone statutaire par excellence. Nokia c’est aussi Vertu le téléphone en or, saphir et croco à 20.000 $ ! Un domaine où tous les grands du luxe se sont cassés les dents.

    Le N9/Lumia 800 est un pas dans la bonne direction en termes de différentiation et design mais il faut aller beaucoup plus loin. Céramique, Verre, acier inoxydable, carbone ou encore en titane. Il faut se lâcher  et arrêter de nous sortir des merdes comme le N97 mini gold ou encore le Nokia Oro! Après je sais Bruno que tu ironises souvent sur les tarifs des Nokia, le fait qu’ils t’offrent une Xbox pour un Lumia acheté ou encore qu’ils te remboursent le mobile au 1er bug. C’est vrai que tout cela ne joue pas en faveur de l’image « premium » mais entre nous, penses tu que Nokia puisse aujourd’hui justifier de vendre ses smartphones beaucoup plus cher ? Ils sont challengers et doivent être agressifs sur les prix – au moins sur leurs flagships.

    Bruno

    Je pourrais écrire des tonnes et des tonnes, mais, ce qui est le plus important maintenant à mes yeux, plus encore que les errements décris ci-dessus, c’est Nokia n’a jamais été un vendeur de Smartphones !! Greg, meme si tu connais l’entreprise finlandaise pour ses smartphones, quand on regarde les differentes composantes de son CA, il ressort que 80% de stels vendus par Nokia sont des features phones.

    Il faut donc le dire, Nokia est connu pour ses features phones, des tels pas chers, robustes, quand vous demandez autour de vous, on évoquera plus facilement le 3310 dans l’imagination collective Nokia que le N8. Certes, Nokia c’est aussi la gamme 8xxx, mais il y a eu de nombreux problemes, et jusqu’à recemment ce n’étaient pas des smartphones. Je ne compte plus les soucis de slide avec les gammes 8800, pour en avoir possedé plusieurs, j’ai souvent dû faire appel au SAV Nokia. Mais je conçois que n’importe quels produits fabriqués en grande serie peut avoir des soucis, on va dire que je n’ai pas de chance. Mais quand Nokia parle de reprendre pied en Amerique du Nord, là bas ils sont connus pour leurs tels sous S40, a 1$, ils n’ont aucune legitimité dans le haut de gamme. J’exclus volontairement Vertu, car la marque est completement dissociée de Nokia.

    Nokia et Windows Phone

    Greg

    On parle souvent de Windows Phone comme du « 3ème ecosystème ». Celui sensé contre balancer le duopole Apple/Google. Même si les résultats de vente ne sont pas encore à la hauteur, Microsoft fera ce qu’il faut pour maintenir Nokia à flot, le temps nécessaires pour imposer son OS. En effet le finlandais – déjà 1er fabricant de terminaux sous Windows Phone – apporte une vraie plus value à Microsoft via le design de ses produits, ses applications et prochainement son expertise photo. Si vous regardez les fabricants Android actuels, seul Samsung tire réellement son épingle du jeu. LG, Sony Ericsson ou encore HTC sont tous déficitaires au dernier trimestre et la montée en puissance des fabricants chinois devrait terminer de les achever d’ici 2014. Ne disposant pas de leurs propres OS, il ne leur restera plus que 2 choix : se tourner vers Microsoft pour se faire une place ou….mourir. Nokia sera partis avec des mois d’avance en ayant pris soin de développer des applications exclusives (Play To, Maps,…) et en ayant associé son nom à Windows Phone dans les yeux du grand public.

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/Lumia-e1334854375793.jpg"/]

    Bruno

    Nokia, s’est spécialisé dans le fait de présenter un produit et de le mettre en vente 6 mois plus tard. Ce qui veut dire que leur logistique n’est toujours pas au point.  Je me souviens de l’enthousiasme de Greg suite a la presentation du N8, il a fallu attendre plusieurs mois pour que cet enthousiasme soit partagé par le plus grand nombre, entre temps la concurrence avait presente et sorti d’autres modèles.

    L’autre problème de Nokia aujourd’hui est de s’être allié avec Microsoft, après tant d’années à promouvoir le libre, c’est ce que l’on peut appeler un mariage de non raison !

    Je ne suis pas fan du libre, mais ce qui me gène c’est que Windows Phone ne décolle pas, a terme tout le monde prédit qu’il sera le troisième écosystème, mais pour l’instant c’est RIM qui a cette place.

    Avoir tué l’OS numéro 1 pour troquer le dernier de la classe, même si celui-ci est plein de promesse d’avenir, c’est difficilement compréhensible.

    Quand des concurrents tels Samsung ont une stratégie multi-OS, il est plus que surprenant que Nokia ne soit enchainer qu’avec un seul, qui plus est, loin d’être le plus populaire.

    Microsoft  continue aussi de licencier son OS, ce qui veut dire que demain si Nokia avec toutes les peines du monde arrive a imposer Windows Phones sans mourir, LG, HTC, ZTE, SONY et d’autres pourront être licenciés Windows Phones et sortir leurs téléphones. On l’a vu avec Apple et Google, rien ne sert de partir avant tout le monde….

    Demain Microsoft peut se passer de Nokia, mais le contraire est-il vrai ?  Nokia s’est coupé tout développement futur, et n’est plus qu’un OEM, important aujourd’hui pour Microsoft, mais pas primordial. Microsoft peut vivre sans Nokia, la reciprocite n’est surement pas vrai.

    Quand toutes les enquêtes montrent les unes après les autres que les personnes possédantes un dumb phones passent progressivement sous Smartphones, est ce que Nokia a une image assez valorisante pour attirer ?

    Je pense que l’image de Nokia n’est pas aussi attractive pour le segment haut de gamme qu’elle peut être pour le moyen voir moyen haut de gamme.

    Nokia tiendra tout au plus quelques trimestres a ce rythme la, tandis que son compagnon d’infortune a tout le loisir de dépenser des milliards pour la promotion de ses produits, il est habitué avec ses consoles Xbox, et son moteur de recherche, mais Nokia est mono-produit, aucunement le cas de Microsoft.

    Comme la femme parfaite n’existe que dans nos rêves, le mobile parfait de Nokia n’existe pas, il lui manque toujours un pour faire dix…Que cela soit le capteur, la mémoire, bref toujours un grain de sable.

    Plus les trimestres defilent, et moins les chances du couple Nokia-Microsoft sont eleves, auparavant on achetait un tel Samsung, le suivant pouvait etre un Nokia ou un S-E, de nos jours, cette notion de liberté n’existe plus. On est dans un systeme ou chaque OS majeur, a ses propres applications, et un possesseur d’iPhone ou de Galaxy apres avoir litteralement investi des dizaines d’euros en applications, voudra rester sur le meme OS. Et ca Greg, a moins que Microsoft se decide a offrir 100 Euros d’applications a tous les nouveaux acheteurs de Windows Phones…

    Plus l’action Nokia dimunera, plus facilement Microsoft pourra la racheter a moindre frais. Si c’est cela la strategie de Nokia aujourd’hui, clairement ils sont sur la bonne voie.

    Bien sur que WP sera le 3 eme OS Mobile, mais avec 5% ou 30% de PDM ? La strategie Nokia me fait me poser plus de questions qu’elle ne m’apporte de reponses.

    La stratégie du next billion

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/next-billion.jpg"/]

    Greg

    Lors du Nokia World, Nokia nous a bassiné avec sa gamme Asha (qui signifie « espoir »). L’idée est de s’intéresser au prochain milliard d’habitants qui vont avoir un mobile. Des personnes étant parfois dans des coins reculés en Afrique ou en Asie et où il n’y a pas d’ADSL. Le mobile est le seul moyen d’avoir un email, de communiquer. Mettre un Nokia dans la main de ses personnes et les accompagner ensuite dans l’usage des smartphones est un bon relais de croissance surtout que tout le monde ne peut pas/veut pas acheter un iPhone. Seulement c’est Symbian et non S40 qui devrait remplir ce rôle.

    Si Nokia parvient à contrer Android sur ces territoires, c’est un formidable relais de croissance qui s’offre au finlandais.

    Bruno

    Greg parle souvent de la strategie du next billion, mais en Inde ou en Chine, ou cela est deja le present, Nokia n’avance aucun pion differents de 6 mois en arriere. Quand je vois que Google propose en Inde 1 Go de datas pour tout nouvel achat de tel Android, ca pour moi c’est une vraie reponse, plus que des paroles, des actes concrets. Et si Nokia annonce des resultats preocuppants c’est clairement qu’ils n’arrivent pas a contrer les produits Android dans les pays emmergeants, la ou la nouvelle bataille se joue.

    Les portables de la gamme “asha” me font plus penser a ashes (cendres) qu’autre chose, clairement ils ne feront pas le poids face a des tels sous Android proposes par ZTE ou autres.

    Et vous ? Quel est votre avis ? Dites nous si vous aimez ce type de billet et si vous avez une idée de sujet.