Location de mobile chez Free : la fausse bonne idée

Greg

Depuis 2005, Greg a lancé plusieurs sites dédiés aux mobiles. Frappé d’une malédiction inconnue, tout ce qu’il touche se transforme en cendres. Plusieurs analystes s’accordent d’ailleurs pour lui attribuer l’abandon de Symbian et MeeGo par Nokia en février 2011 (deux OS sur lesquels il avait justement monté des sites). Son flair légendaire lui vaut d’être surnommé « Black Cat » dans le monde des blogueurs et journalistes High Tech. Aussi pour ne pas mettre en péril l’avenir de l’iPhone, d’Android ou Blackberry il avait décidé de se reconvertir dans les Olives de Provence. Seulement pour éviter la disparition de cette spécialité locale, il a préféré lancer Trendastic. Un blog qui traite de tout mais surtout n’importe quoi pour limiter les dégâts…ou pas.

You may also like...

  • Pingback: Location de mobile chez Free : la fausse bonne ...()

  • CertUI

    Il m’est souvent arrivé de croire que j’aimais réellement un téléphone / smartphone ; de mémoire : Nokia 7110, 8210 (eh oui je suis vieux), N95, 700, N9. Et pourtant, force est de constater que dès qu’un meilleur modèle me tombe dans les mains, je remise le précédent au plus vite, et même si je ne l' »oublie » pas je constate que ça n’a plus vraiment de sens pour moi de le posséder. Mon N9 n’a pas été allumé depuis un an (raison du changement : il n’y a pas WeChat), mes précédents Symbian sont dans des tiroirs et me ne procurent plus qu’un sourire ému tous les 2 ans quand je tombe dessus en rangeant. A noter que mes amis Apple Fanboys, soit-disant tellement attachés à leur appareil, font pareil que moi lorsqu’ils acquièrent le dernier modèle. Dès lors, la location de mobile me parait très sensée ; et puis ça va favoriser le recyclage !

  • Luc Ju’

    Hum… je sais pas… même si l’on as tous une réserve de téléphone pour dépanner.. ne plus posséder de téléphone me dérange un peu !

    Sinon l’idéé me paraît intéréssante, censé du point de vu écologique… et du point point de vu économique pour les opérateur !

  • Vu comme ça le tableau parait idyllique et personne n’aurait de raison de ne pas louer son appareil. Mais tu ne vas pas assez loin dans l’article et passes certains points type « coûts cachés » sous silence :
    – Que se passe-t-il en cas de problèmes avec l’appareil ? A-t-on une garantie pendant la location ? En cas de problèmes « hors garantie », doit-on rembourser l’appareil si celui-ci devient HS ? Doit-on laisser une caution que Free encaisse en cas de problème grave ? Ce qui est sûr c’est que ce sont des coûts cachés qui doivent être pris en compte.
    – Le principal point fort est son côté « pas cher » avec des arguments choc comme « le dernier iPhone pour 12 € ». Si j’ai bien compris l’infographie montre le coût de la location sur la durée moyenne d’utilisation d’un appareil en tant qu’appareil principal (18 mois – 2 ans). Mais que se passe-t-il si le consommateur décide de garder son appareil plus longtemps ? Comme pour toute location il arrivera fatalement un moment où acheter l’appareil aurait coûté moins cher que de le louer.
    – Pour continuer sur l’achat de l’appareil c’est forcément au désavantage de l’utilisateur. Tu dis dans l’article « si vous achetez le mobile vous déboursez certes plus mais vous pouvez revendre votre mobile au bout d’un an ou deux pour financer votre prochain smartphone ». Dans ce cas là il vaut mieux acheter l’appareil dès le début. L’appareil decotera de même manière (c’est le même modèle), mais au final la marge, i.e. l’apport pour financer le prochain smartphone ;-), sera forcément supérieure avec un achat dès le départ puisqu’on déboursera moins au départ pour revendre au même prix après.

    – Quid des données dans le smartphone après la location ? Qui doit réinitialiser les données du smartphone pour le prochain utilisateur ? L’ancien locataire ? Free Mobile ? Le nouveau locataire ? Que se passe-t-il si l’ancien locataire oublie de le faire ? Homer Simpson dirait : « Hmmm ! ! ! ! ! Données privées dans la nature ! » :P.

    Bref ce système reste une location comme les autres : avantageux sur le court terme mais beaucoup moins sur le long terme. Et l’on vit dans une époque où les gens pensent beaucoup moins au long terme qu’avant… -_-‘

UA-114900-7