• Ces marques qui se foutent ouvertement de vous !

    On a tous des exemples en tête de pub comparatives et il faut reconnaître que les consommateurs que nous sommes sont friands de ces clashs entre grandes marques. Coke vs Pepsi, Mac vs PC,…

    D’autant que souvent cela se fait avec humour et les spectateurs que nous sommes aimons bien compter les points. C’est vrai, c’est plutôt fun quand la marque A se fout de la marque B (à tord ou à raison d’ailleurs).

    Seulement depuis quelques temps j’ai remarqué le développement d’une autre tendance bien moins sympa. En effet, si la confrontation entre les marques tech s’est depuis quelques années déplacée vers les tribunaux, le nouvel énemi des marques c’est le consommateur. Pas les leurs bien sûr…ceux de leurs concurrents.

    Voici donc 3 exemples récents et flagrants où les entreprises se sont foutus de vous.

    Free

    L’affront

    Xavier Niel est un provocateur et Free aime bien bousculé l’ordre établis lorsqu’ils arrivent sur un marché. Même s’il nous est arrivé d’être critique sur la qualité de service (Lire: Abonnés Free, attendez un peu avant de perdre votre carte SIM) nous sommes éternellement reconnaissants à Free d’avoir introduit et généralisé l’illimité mobile à un tarif jamais vu auparavant.

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/xavier-niel.jpg"/]

    Seulement insulter les 3 opérateurs historiques – plusieurs fois accusés d’entente illicite – de voleurs passe. Mais insulter les futurs clients de pigeons n’est pas le moyen le plus sûr de se faire apprécier et susciter l’empathie.

    « Si vous n’appelez pas aujourd’hui votre opérateur pour demander le même tarif ou si vous ne passez pas chez Free mobile, vous êtes des pigeons »
    Xavier Niel – 10 janvier 2012 

    Pourquoi ils se plantent

    Donc merci Xavier, seulement on n’a pas attendu Free pour négocier avec nos prestataires : banque, assurance, opérateurs internet et téléphoniques (toi compris).

    Et puis quid de ceux qui sont engagés et pour lesquels tout changement de tarif peut déboucher sur une prolongation d’abonnement ? Quid de ceux qui ont besoin d’un service fiable, éprouvé et pour lesquels cette qualité prime sur le prix ?

    Free pousse à l’extrême le concept du « Il a Free, il a tout compris ». A l’époque, le ton était autre et c’était les clients qui étaient valorisés. Certes par déduction cela signifiait bien « il a pas Free, il a rien compris » mais cela avait au moins le mérite d’être subtil.

    Pour Free Mobile l’attaque est frontale et on n’accuse pas par déduction. On ne dit plus que ceux qui vont chez Free sont plus malins, on dit que ceux qui n’y vont pas (ou ne négocient pas) sont des pigeons.

    Or M. Niel, ces mêmes clients sont pour des millions d’entre eux VOS clients sur l’ADSL. Donc le message est :

    « Ok les gars, on sait qu’on arrive 15 ans trop tard, que vous êtes déjà engagé ailleurs, mais c’est bon arrêtez tout ! Grâce à nous vous allez enfin arrêter de vous faire plumer »

    Moi je veux bien mais quand on tient ce discours, il faut un minimum être backé et ne pas multiplier les boulets au moment du lancement comme :

    • Pouvoir effectivement s’abonner à Free le jour J (Site indispo, hotline surchargée,…
    • Communiquer lorsque pour une raison inconnue certaines demande d’abonnement n’aboutissent pas (cas des 2 lignes/abonné Freebox)
    • Etre au point sur des procédures basiques comme l’activation d’une carte SIM suite à une perte
    • ….

    Moralité

    Avant de se foutre de tous ceux qui ne viendraient pas chez Free, commencer par être capable d’accueillir correctement ceux qui veulent être vos clients.

    Samsung

    L’affront

    Samsung est en guerre totale contre Apple (enfin, on se comprend). Et quand cela ne suffit pas, on n’hésite pas à attaquer les acheteurs d’iPhones. Parfois avec humour comme avec cette pub que je trouve très drôle :

    Seulement pour teaser l’annonce de son Galaxy SIII, Samsung a choisit un ton plus agressif en insultant purement et simplement les utilisateurs d’iPhones de moutons. Certes vous me direz que le mobile d’Apple n’est pas explicitement cité. Toutefois à part l’iPhone, quel autre appareil se vend chaque année en dizaines de millions d’exemplaires…?

    Pourquoi ils se plantent

    C’est justement là où Samsung est moins pertinent que pour sa pub pour le Galaxy SII. Moquer les acheteurs d’iPhones est une chose, mais prétendre qu’acheter un Galaxy c’est sortir de la masse est une blague non ?

    Non ?Ok.
    Galaxy S original – copie (en plus grand) de l’iPhone = au moins 30 millions d’exemplaires vendus (source)
    Galaxy SII = au moins 20 millions d’exemplaires vendus (source)

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/2012-05-11_141844.jpg"/]

    Chaque année, le Galaxy est l’appareil qui se vend le plus après l’iPhone. Aussi le côté, je vais acheter un Galaxy pour sortir du lot excusez moi mais bon…
    A là rigueur soyez underground, achetez un Nokia ;-) !

    Donc l’argument de la différentiation ne tient pas quand on vend un best seller. Il tient d’autant moins que Samsung a bâti sa gamme Galaxy (S, Tab) en s’inspirant plus que fortement des produits Apple. En résumé, n’achetez pas comme des moutons mais préférez la copie à l’original.

    Oui je sais c’est de moins en moins vrai avec la gamme Galaxy qui est en de nombreux points fonctionnellement supérieur à l’iPhone mais il est clair que le Coréen pioche ses idées du côté de Cupertino. Donc si on revendique de sortir de la masse, pourquoi imiter et ne pas arriver avec quelque chose de vraiment original ?

    Et puis il y a cette idée reçue qui veut que tous les acheteurs d’iPhones (et de produits Apple) soient des moutons et qu’ils achètent par mimétisme.

    Bien sûr, c’est vrai pour certains qui sont tout simplement ignorant du reste et qui ont découvert le smartphone avec l’iPhone. Mais c’est mal connaître la situation que de généraliser.

    Oui, il y a des gens qui choisissent en connaissance de cause l’iPhone. Des gens qui ont testé les autres options. Des gens qui à un moment font le choix de la simplicité, du SAV Apple, de la garantie d’avoir des mises à jour, …. Des gens qui préfèrent la qualité de fabrication aux spécifications.

    Bref des gens qui font des choix. Juste différents de ceux des acheteurs de Samsung mais en aucun cas moins bons. D’ailleurs les passages de l’iPhone au Galaxy (et vice et versa) montrent que les consommateurs sont parfois plus matures que les marques qu’ils achètent.

    Moralité

    Ne traiter les clients des concurents de moutons que si on arrive avec un produit vraiment original.

    RIM

    Tout comme Nokia, RIM a très mal négocié l’arrivée de l’iPhone et a mis du temps à rebondir. Sans discuter de leur situation (nous l’avons fait dans un récent podcast), je pense qu’il est vraiment temps que RIM arrêtent leurs conneries et arrivent avec une vraie proposition originale.

    L’affront

    Au lieu de cela, ces clowns ne trouvent rien de mieux que d’organiser une flashmob devant un Apple Store en Australie avec des messages « Wake up » (réveillez-vous).

    Encore une fois Apple, ou plutôt ses clients sont pris pour cîble. On va donc voir des gens qui sont dans les Apple Store comme s’ils étaient lobotomisés ou somnambules en leur montrant des pancartes « Wake Up ». Certes ce n’est pas méchant mais je ne trouve cela ni utile, ni marrant, juste pathétique.

    Cette flash mob, au début anonyme, a été ensuite revendiquée par RIM, la société éditrice du Blackberry. Elle s’inscrit dans une campagne plus globale initiée par RIM en début d’année sous le nom de « Be Bold ».

    Peu après la Flash mob, un site intitulé « Wake Up, Be Bold » a été mis en ligne afin de distiller un message audio sous-titré à la star wars avec tout plein de bullshit dedans et des références plus appuyées à Apple.

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/Blackbery-be-bold.jpg"/]

    “You just don’t think different, you do different”

    “Being for business is not for everyone”

    Bref un ramassé de conneries qui ne vous apprendra absolument rien.

    Pourquoi ils se plantent

    Encore une fois la critique est saine mais la critique gratuite est vaine. ..
    Attaquer Apple ou ses clients, je ne vais pas le reprocher à Blackberry plus qu’à Samsung par exemple. En revanche j’ai juste une question à poser aux personnes derrières cette campagne:

    A part des messages sur des pancartes et des messages ronflants, vous comptez nous réveiller avec quoi exactement ?
    Quel est le produit que vous pouvez mettre aujourd’hui sans rougir face à l’iPhone ? Non je demande, vous devez bien avoir un truc pour nous pauvres zombies endormis dans les allées des Apple Stores ?

    Non vraiment rien ? Ah on me glisse à l’oreille que si j’attends la rentrée je pourrais acheter un appareil sous Blackberry 10. Un nouvel OS qui du peu qu’on en a vu est un mix entre MeeGo et WebOS. Tiens 2 OS morts-nés. Voilà qui me semble bien engagé.

    Ah ? On me glisse aussi que tous les appareils vendus actuellement ne seront pas compatibles ?

    Voyons Blackberry, c’est à vous de vous réveiller, en 2012 on ne vend pas un appareil qui ne sera pas mis à jour en 2013 ! Ce n’est pas très « bold » ça…

    Moralité

    Quand on veut attaquer un concurrent ou ses clients, vérifier avant qu’on a un produit à leur proposer. Je ne dis même pas meilleur, juste un produit…