Nokia/Jolla: destins croisés face à 2 approches de la tablette

Greg

Depuis 2005, Greg a lancé plusieurs sites dédiés aux mobiles. Frappé d’une malédiction inconnue, tout ce qu’il touche se transforme en cendres. Plusieurs analystes s’accordent d’ailleurs pour lui attribuer l’abandon de Symbian et MeeGo par Nokia en février 2011 (deux OS sur lesquels il avait justement monté des sites). Son flair légendaire lui vaut d’être surnommé « Black Cat » dans le monde des blogueurs et journalistes High Tech. Aussi pour ne pas mettre en péril l’avenir de l’iPhone, d’Android ou Blackberry il avait décidé de se reconvertir dans les Olives de Provence. Seulement pour éviter la disparition de cette spécialité locale, il a préféré lancer Trendastic. Un blog qui traite de tout mais surtout n’importe quoi pour limiter les dégâts…ou pas.

You may also like...

  • Luc ju’

    Ah ben oui c’est clairement une façon de dire « We are alive », et continuer à être présent dans les magasins… Parce que la marque Nokia n’a pas vocation à vendre des réseaux 5G.. c’est du gâchis !

    Elle sont cool.. je dirais que les ablettes auront un public de plus en plus restreint mélangé de ce qui consomment (qui s’en foute de dépenser de l’argent dans un Phone et une tablette qui… servent presque à la même chose) et ceux qui ne veulent vraiment pas de smartphone > 5 pouces (j’en fait parti.. pour combien de temps ^^)

  • E.

    Bizarre que quelqu’un qui suit d’autant près l’actualité de Nokia puisse écrire une tel erreur concernant Jolla. Si la sortie de la tablette Nokia sous Android est bien liée à la vente de la division mobile de Nokia à Microsoft… La sortie de la tablette Jola n’a rien à voir.
    Le projet Jolla est lié à l’arrivé de Stephen Ellop est la décision de passer pour les smartphone à tout Windows en février 2011 soit il y a plus de 3 ans… Et du coup arrêter le projet Meego. Une partie des personnes travaillant sur le projet Meego ont donc décidé de créer ce projet avec leurs primes de licenciement (Jolla signifiant bateau de sauvetage en finnois)

    • CertUI

      Exact ! Précisons également que Nokia proposait, outre les primes de licenciement, des aides aux employés voulant créer leurs boites après leur départ forcé. Nokia a donc en partie financé Jolla 🙂

    • Allan

      J’allais faire la même remarque que toi mais après me suis dis que si tu considères qu’Elop est arrivé dès le départ avec mission de vendre Nokia, ça revient au même 😉

  • CertUI

    « […] ceux ayant été virés lors de la vente de la division mobile à Microsoft »

    Petite erreur Greg, les employés de Jolla font partie de la première vague de licenciements, suite à l’annonce de la stratégie WP. Ils ont étaient virés car ils constituaient le gros de l’équipe N9 et c’était bien, bien avant le rachat par Microsoft : l’époque où Stephen Elop répétait à qui voulait l’entendre que cet hypothétique rachat ne faisait pas du tout partie du plan.

    Concernant l’intérêt de la chose, ben c’est ce qu’on appelle « l »informatique alternative » : des écosystèmes indépendants qu’on utilise pour différentes raison, parce qu’ils nous plaisent ou qu’on n’a pas envie de suivre le « mouvement mainstream ». Par exemple il y a 15 ans je suivais BeOS, l’outsider des OS desktop, car je le trouvais très chouette ; tandis qu’à la même époque, d’autres encore préféraient utiliser des Amiga boostés, fan d’Amiga OS qu’ils étaient. Evidemment dans tout ça il y a une part de rêve, et je crois que les gens de Jolla sont des rêveurs eux aussi, ils continuent dans la foulé de leur bébé le N9 qui aurait pu changer le marché dans d’autres circonstances. Ils se font plaisir même si on se doute bien que ça restera confidentiel.

  • air-dex

    Dire qu’il n’y aurait pas eu de « tablettes Nokia » sans Microsoft me parait erroné. Je pense que Nokia aurait sorti au moins une tablette sous MeeGo s’ils avaient continué avec cet OS au lieu d’aller perdre des milliards avec WP7. On aurait donc eu au moins une « Jolla tablet »-like.

    « cette tablette n’a RIEN de Nokia » car la Nokia N1 ressemble à un iPad mini. Cette rengaine des suiveurs Nokia m’agace un peu. C’est vrai que Nokia ne nous a pas habitué à faire du suivisme d’Apple. Mais en l’état actuel des choses Nokia peut-il faire mieux ? C’est vite oublier que les designers sont partis chez Microsoft et que Nokia n’a ni la propriété intellectuelle, ni les ressources pour faire autre chose que ça. C’est déjà bien que Nokia puisse proposer une telle tablette en aussi peu de temps. Laissons le temps passer et peut-être que la Nokia N2 sera « designed in Finland, made in Chennai » et aura un design moins cupertinesque, qui sait ?

    Concernant le design de la N1 j’y vois aussi les haut-parleurs sur la tranche du Lumia 1020. 😉 On peut aussi retrouver un peu de l’unibody du N9 et des Lumia. Bref on peut y voir du Nokia si l’on veut.

    Greg, tu parles de Z Launcher mais l’as-tu seulement testé ? Perso je l’ai fait et j’ai fini par l’adopter, moi qui ne jurais que par le launcher « stock » de mon Nexus 4. Je n’ai pas adopté Z Launcher parce que je suis fan de Nokia, mais parce qu’il se base sur de la recherche globale et qu’on fait pas mieux niveau ergonomie en ce moment. Sinon je te rejoins sur les Google Apps. Un appareil mobile digne de ce nom doit avoir des bonnes applis pour au moins Google Search, Gmail et Youtube, auxquels on rajoute le Play Store si l’appareil a une compatibilité Android. Après c’est une autre histoire pour le navigateur. Chrome n’est pas le seul bon navigateur sur Android / AOSP. Il y a aussi Opera (Mini ou Mobile) et Dolphin Browser.

    Quant à Jolla il ne faut pas oublier leur taille. La Jolla Tablet part de beaucoup plus bas que Nokia. Cette tablette n’a pas besoin d’autant de ventes qu’un iPad ou qu’une Galaxy Tab pour être un succès. Vu la taille de l’entreprise 20.000 tablettes devraient suffire à rentabiliser l’affaire et donc à en faire un succès. Tu parles des 5.000 Jolla Tablet déjà écoulées via Indiegogo mais il ne faut pas oublier que la campagne n’est pas finie (donc plus de tablettes à la fin) et qu’ils en vendront encore plus quand la tablette sera en vente. De plus une campagne de financement participatif comme celle qu’ils font leur permet aussi de faire parler d’eux positivement et à moindre frais. C’est toujours mieux que Microsoft qui brûle des centaines de millions de dollars en marketing pour le résultat qu’on connait, non ? Bref ils seront gagnants sur tous les tableaux. Jolla est petit et en ressortira plus grand. Pas aussi grand que Google ou même Nokia à la grande époque mais Jolla sera plus fort et au final c’est ça qui comptera pour eux.

    En face d’eux Nokia est plus grand et a tout à perdre. Seulement 20.000 Nokia N1 vendues serait un énorme fail pour Nokia dont la N1 est censée marquer le grand retour de la marque auprès du grand public.

    Pour finir je ne vois pas en quoi Jolla est moins sain qu’un OnePlus qui n’arrive pas à suivre la demande qu’ils ont créé. Aux dernières nouvelles ce n’est pas le parcours du combattant pour avoir un Jolla (Phone et bientôt Tablet), contrairement au OnePlus One.

    • CertUI

      J’avais pas tiqué à la première lecture, mais Greg, ton chiffre de 5000 tablettes vendues est tout simplement faux : par exemple moi, j’ai contribué à hauteur de 100 $, mais je n’ai pas demandé à acheter la tablette ! La raison est que pour l’instant je vis en Chine et qu’ils n’y livrent pas, et qu’en plus j’ai galéré comme pas possible avec mon Jolla TOH. Je veux les soutenir financièrement car je trouve que le monde a besoin d’alternatives, mais j’attends de voir pour acheter leur produit.

      • Allan

        Le gregou est pas loin avec sa grosse approximation vu que jolla a écoulé pour le moment 5621 tablettes 😉

        • CertUI

          Au temps pour moi, je dois être un des seuls à les soutenir sans acheter alors 🙂

  • Allan

    « En revanche bonne chance pour le SAV s’il devait vous arriver un problème avec… »

    Le sav de Nokia était a chier, maintenant, il est chez Microsoft. Est ce que pas de sav est au final pas mieux qu’un sav de merde? 🙂

  • CertUI

    Par contre ils abusent un peu Jolla avec leur dernier mail : maintenant ils veulent atteindre 1,5 M$ pour… gérer les microSD de plus de 32Go ! Ça sent un peu les mauvaises surprises cachées…

UA-114900-7