Podcast Trendastic #9: Quel avenir pour Nokia ?

Greg

Depuis 2005, Greg a lancé plusieurs sites dédiés aux mobiles. Frappé d’une malédiction inconnue, tout ce qu’il touche se transforme en cendres. Plusieurs analystes s’accordent d’ailleurs pour lui attribuer l’abandon de Symbian et MeeGo par Nokia en février 2011 (deux OS sur lesquels il avait justement monté des sites). Son flair légendaire lui vaut d’être surnommé « Black Cat » dans le monde des blogueurs et journalistes High Tech. Aussi pour ne pas mettre en péril l’avenir de l’iPhone, d’Android ou Blackberry il avait décidé de se reconvertir dans les Olives de Provence. Seulement pour éviter la disparition de cette spécialité locale, il a préféré lancer Trendastic. Un blog qui traite de tout mais surtout n’importe quoi pour limiter les dégâts…ou pas.

You may also like...

16 Responses

  1. joaquin dit :

    Greg m’a incité sur Twitter à laisser un com’ alors je le fais ;)

    J’attendais beaucoup un podcast/article comme celui-ci car les infos sont quand même préoccupantes, et c’est bien d’avoir des connaisseurs qui en parlent. 
    Globalement le podcast est intéressant mais j’ai plusieurs critiques.

    Je trouve qu’il manquait de chiffres, d’analyses extérieures etc.
    Rafii a cité Tomi Ahonen une fois, le seul il semble à l’avoir fait. 
    Pourtant, un podcast consacré à la situation de Nokia, en parlant de son avenir qui plus est, aurait dû être agrémenté des analyses de TA tant elles sont intéressantes (pour ce que j’en ai compris).

    D’ailleurs il a fait un article qui explique comment Nokia peut revenir sur le devant de la scène et comment Nokia peut refaire des profits.

    Par ailleurs, Bruno m’a un peu agacé au début (quand il ne comprenait pas pour quelles raisons Nokia aurait eu du mal à sortir rapidement un WP…). J’ai bien aimé l’intervention de Greg qui a, à juste titre, expliqué qu’au delà du hardware, transposer une app. telle que Nokia Maps n’est pas si évident. Bien vu ;)

    Les interventions suivantes de Bruno ont été intéressantes toutefois.

    Une petite citation concernant les dernières performances de Nokia :

    « This is an unmitigated disaster. This is the worst performance of any globally market-leading company of any industry in the economic history of mankind. »

    TA.

    Bonne continuation

    • Bruno dit :

      Merci pour tes retours

      Je prend Google pour modèle dans leur rapidité à évoluer, donc Nokia en 8 mois, cela ne m’a pas paru phénoménale, encore une fois c’est une bonne chose que cela fut fait, mais dans le rôle de challenger dans lequel est Nokia, c’est pour moi le Ba-ba..

      Pour le retour de Nokia aux profits, je vois mal comment ils pourront le faire rapidement, dans le bas de gamme ils bataillent contre les OEM Chinois (bataille perdu d’avance pour moi), et sur le haut de gamme contre Apple et Samsung (qui ont une image beaucoup plus vendeuses aujourd’hui).

      Pour TA, il est un peu oiseau de mauvaise augure, et le Lumia 900 peut se vendre, a conditions de savoir comment le marketer, et Nokia n’a pas encore réussi à trouver les bons ingrédients.

    • air-dex dit :

      « J’ai bien aimé l’intervention de Greg qui a, à juste titre, expliqué qu’au delà du hardware, transposer une app. telle que Nokia Maps n’est pas si évident. Bien vu ;) »

      Le travail des développeurs de Nokia (comme les autres OEMs) consiste surtout à optimiser le software pour un modèle de hardware donné. Les ressources comme la mémoire, l’autonomie et la puissance sont rares sur un appareil mobile (de moins en moins certes mais rares quand même) et il faut savoir les utiliser au mieux pour obtenir les meilleures performances possibles. Les utilisateurs du Lumia 800 avec ses (ex-)problèmes de batterie en savent quelque chose, n’est-ce pas ? Le hard est toujours le même mais le soft utilise mieux la batterie à un tel point point que l’autonomie est désormais meilleure.

      C’est d’ailleurs quelque chose qui s’est perdu sur PC car maintenant on a de la mémoire et de la puissance à ne plus savoir quoi en faire. Du coup, pourquoi s’embêter à optimiser ?

      ***

      Sinon pour Tomi Ahonen, je suis d’accord que c’est une référence pour tout ce qui touche à Nokia (dont il a fait parti de la direction à une époque je crois) et qu’il dit des choses très justes. Mais je trouve aussi que ses propos virent parfois à l’anti-Elop primitif (même si Elop l’a bien cherché aussi) et que pour lui la crédibilité de quelqu’un sur un sujet se résume au nombre d’ouvrages que la personne a écrit sur le sujet. Bruno, Rafii et Greg n’ont jamais écrit (à ma conaissance) de livres sur la mobilité. Est-ce pour autant que ce podcast est 1h de ramassis de conneries ? NON.

  2. air_dex dit :

    Pourquoi le 11 Février ? Je pense que le 11/02 est dû à des conflits d’interêts de Stephen Elop. L’anecdote de l’exclusivité d’un opérateur sur le marché chinois le prouve. Je ne pense pas que l’ancienne politique aurait amené Nokia à la tombe mais qu’elle allait exploser à la face du monde quand le partenariat MS-Nokia a été conclu. On dit que Symbian n’a jamais été aussi vivant que depuis que sa mort a été annoncée. C’est aussi parce que la politique d’OPK arrivait dans sa phase finale avec des OS mûrs capables d’aller taper Android et iOS. Le N9 sous MeeGo a été un succès sans les milliards de Microsoft. Que peut-on reprocher aux smartphones Symbian depuis Anna et surtout Belle en dehors du fait que l’OS est sur sa fin et des choses directement imputables à cette fin ?Nokia s’en serait sorti sans Microsoft. L' »épisode MeeGo » de la fin 2011 l’a prouvé. Il aurait juste fallu attendre quelque mois de plus que MeeGo, le N9 et Belle explosent tout. Mais Elop n’a pas attendu et a placé ses intérêts Microsoftiens dans la politique de Nokia. Et que l’on ne me fasse pas croire que c’était un problème de trésorerie. C’est pire pour Windows Phone et pourtant Nokia continue.Maintenant wait, fear and see.Concernant la concurrence pour Windows Phone, le fait est qu’ils sont en train de laisser quartier libre à Nokia sur l’OS et tant pis pour la concurrence s’ils se font devancer sur cet OS qu’ils délaissent. Après +1 pour le double tranchant où la concurrence peut s’engouffrer dans la brèche crée par Nokia. Mais dans ce cas, Nokia aura peut-être rempli ses caisses à nouveau pour rebondir sur un éventuel « Plan C » nommé Meltemi (par exemple).+1 aussi pour laisser S40 vivre au lieu de le remplacer par Symbian. En voyant ça, j’ai l’impression d’un remake de l’arrivée de S60 sur le tactile. C’est aussi dû au fait que l’interface actuelle de S40 ressemble pas mal à celle de S60v5. Du coup, Nokia devra refaire avec S40 ce qu’ils ont fait avec S60 depuis sa « tactilisation » (5800XM) jusqu’à Belle.Sinon je ne suis pas d’accord avec Greg qui a osé traiter Microsoft de « petit écosystème ». Comment peut-on qualifier de « petit » un écosystème comportant Bing, Skydrive, MS Office, Hotmail et MSN (rien que ça) ? J’ai trouvé ça assez gonflé.Par contre je suis d’accord avec Greg concernant les « next disruptions » qui frappent fort et font vendre. Nokia en avait probablement une avec la Swipe UI de MeeGo et l’a laissé filé. Tant pis pour eux. Par contre je ne suis pas d’accord pour qualifier Kinect de « next disruption » sur le marché des jeux vidéos. Pour moi, la vraie dernière disruption dans ce domaine reste la Wiimote (qui a bien aidé Nintendo a vendre des Wii et à se redresser) dont Kinect n’est qu’une évolution (dangereuse pour les yeux qui plus est).Pour finir, je pense que le retour de Nokia est lié à un unique appareil, à savoir le flagship Lumia Prodigy sous Apollo qui sera annoncé à la fin de l’année. C’est lui qui validera ou pas le partenariat MS-Nokia. Là Nokia est à la croisée des chemins et a le choix entre 2 trajectoires possibles :¤ Succès du Prodigy = trajectoire à la Apple. L’entreprise qui tombe bien bas et dont le premier pas du retour vers les sommets a été un « pacte avec le diable », le diable étant dans les 2 cas Microsoft. Apple avait même laissé tombé un OS a l’époque pour en reprendre un autre et faire Mac OS X, ce qui n’est pas sans rappeler MeeGo.¤ Echec du Prodigy = trajectoire à la Motorola. L’entreprise qui 1°) a tutoyé les sommets, 2°) qui s’est ramassée depuis, 3°) qui a tenté de revenir en faisant un virage à 100% sur un OS mobile qu’ils ne développent pas et 4°) qui s’est faite racheter par l’éditeur de « l’OS mobile du virage à 100% ».

  3. air-dex dit :

    Pourquoi le 11 Février ? Je pense que le 11/02 est dû à des conflits d’interêts de Stephen Elop. L’anecdote de l’exclusivité d’un opérateur sur le marché chinois le prouve. Je ne pense pas que l’ancienne politique aurait amené Nokia à la tombe mais qu’elle allait exploser à la face du monde quand le partenariat MS-Nokia a été conclu. On dit que Symbian n’a jamais été aussi vivant que depuis que sa mort a été annoncée. C’est aussi parce que la politique d’OPK arrivait dans sa phase finale avec des OS mûrs capables d’aller taper Android et iOS. Le N9 sous MeeGo a été un succès sans les milliards de Microsoft. Que peut-on reprocher aux smartphones Symbian depuis Anna et surtout Belle en dehors du fait que l’OS est sur sa fin et des choses directement imputables à cette fin ?
    Nokia s’en serait sorti sans Microsoft. L' »épisode MeeGo » de la fin 2011 l’a prouvé. Il aurait juste fallu attendre quelque mois de plus que MeeGo, le N9 et Belle explosent tout. Mais Elop n’a pas attendu et a placé ses intérêts Microsoftiens dans la politique de Nokia. Et que l’on ne me fasse pas croire que c’était un problème de trésorerie. C’est pire pour Windows Phone et pourtant Nokia continue.
    Maintenant wait, fear and see.

    Concernant la concurrence pour Windows Phone, le fait est qu’ils sont en train de laisser quartier libre à Nokia sur l’OS et tant pis pour la concurrence s’ils se font devancer sur cet OS qu’ils délaissent. Après +1 pour le double tranchant où la concurrence peut s’engouffrer dans la brèche crée par Nokia. Mais dans ce cas, Nokia aura peut-être rempli ses caisses à nouveau pour rebondir sur un éventuel « Plan C » nommé Meltemi (par exemple).

    +1 aussi pour laisser S40 vivre au lieu de le remplacer par Symbian. En voyant ça, j’ai l’impression d’un remake de l’arrivée de S60 sur le tactile. C’est aussi dû au fait que l’interface actuelle de S40 ressemble pas mal à celle de S60v5. Du coup, Nokia devra refaire avec S40 ce qu’ils ont fait avec S60 depuis sa « tactilisation » (5800XM) jusqu’à Belle.

    Sinon je ne suis pas d’accord avec Greg qui a osé traiter Microsoft de « petit écosystème ». Comment peut-on qualifier de « petit » un écosystème comportant Bing, Skydrive, MS Office, Hotmail et MSN (rien que ça) ? J’ai trouvé ça assez gonflé.

    Par contre je suis d’accord avec Greg concernant les « next disruptions » qui frappent fort et font vendre. Nokia en avait probablement une avec la Swipe UI de MeeGo et l’a laissé filé. Tant pis pour eux. Par contre je ne suis pas d’accord pour qualifier Kinect de « next disruption » sur le marché des jeux vidéos. Pour moi, la vraie dernière disruption dans ce domaine reste la Wiimote (qui a bien aidé Nintendo a vendre des Wii et à se redresser) dont Kinect n’est qu’une évolution (et qui est dangereux pour les yeux de surcroit).

    Pour finir, je pense que le retour de Nokia est lié à un unique appareil, à savoir le flagship Lumia Prodigy sous Apollo qui sera annoncé à la fin de l’année. C’est lui qui validera ou pas le partenariat MS-Nokia. Là Nokia est à la croisée des chemins et a le choix entre 2 trajectoires possibles :
    ¤ Succès du Prodigy = trajectoire à la Apple. L’entreprise qui tombe bien bas et dont le premier pas vers les sommets a été un « pacte avec le diable », le diable étant dans les 2 cas Microsoft. Apple avait même laissé tombé un OS a l’époque pour en reprendre un autre et faire Mac OS X, ce qui n’est pas sans rappeler MeeGo.
    ¤ Echec du Prodigy = trajectoire à la Motorola. L’entreprise qui 1°) a tutoyé les sommets, 2°) qui s’est ramassée depuis, 3°) qui a tenté de revenir en faisant un virage à 100% sur un OS mobile qu’ils ne développent pas et 4°) qui s’est faite racheter par l’éditeur de l’OS mobile en question.

    • air_dex dit :

      EDIT : désolé pour le double post mais j’avais rédigé mon com’ ailleurs et le copier-coller n’a pas copier la mise en page.

  4. tholj dit :

    tout d’abord je tiens a dire que j’apprécie beaucoup les podcasts. il y a pas trop de retour dessus mais je trouve la formule intéressante assez spontanée et donc pas chiant a écouter.  comme vous êtes assez calé vos analyses sont enrichissantes.

    vous insistez sur le fait que la difficulté pour nokia était de développer du soft. c’est sans doute vrai mais c’est d’autant plus dommage car je suis suis assez fan fan du design de leur soft clair et épuré. c’est d’ailleurs pour ca que j’aime pas android et ios. meme a l’époque des service ovi les interfaces était plutôt sympa.

    je pense nokia était conscient de cette faiblesse et c’est pour ca qu’il avait passé un accord avec YAHOO a peu près en même temps que l’accord avec INTEL pour meego. perso je voyais deja le truc de ouf. meego optimisé pour les services YAHOO et les puces INTEL. je pense ce partenariat aurait pu être bénéfique pour les deux parties. quoiqu’on en dise il y a pas mal de monde qui utilise yahoo mail, yahoo chat il y a aussi un calendrier yahoo et yahoo news est aussi pas mal. ca serait interessant d’avoir des chiffres sur les pdm des webmails.

    donc le principal reproche qu’on fait a nokia a savoir l’absence d’ecosytem aurait etre ainsi évité car malgré le changement de strategie le nokia store est loin d’etre ridicule aujourd’huis et on peut penser que si nokia n’avait pas lâcher ses OS le store sait encore plus important.

    je pense que nokia avait toute les cartes en main pour réussir avant le deal avec MS.

    maintenant je pense qu’ils ont surtout un problème de com. tout le monde est d’accord pour dire que WP7 est un bon system et pourtant la mayonnaise ne prend pas.

    personne ne sait ce qu’est WP. A part le matraquage pour les lumia ont en a pas entendu parler et encore les pub ne mettaient pas en avant l’os et ses fonctionnalité.
    si MS veut vraiement soutenir NOKIA et WP pourquoi ne font ils pas un campagne comme pour WINDOWS7. je suis convaincu qu’une série de pub TV sur WP7 ferait grimper les vente et nokia en bénéficierait directement.

    de même ils ont mis des stands lumia chez PHONE HOUSE mais c’est juste une démo qui tourne sur un tel en plastique alors qu’a coté tu as le vrai IPHONE et tu peux jouer avec.
    franchement je comprend pas. au lieu de claquer des millions dans leur pubs bidons il aurait mieux fait de mettre des tel en demo.

    deja a l’epoque de OVI j’avais pas compris. OVI c’est quoi ca. ils auraient appeler ca direct NOKIA CALENDAR et NOKIA SHARE les gens auraient mieux compris. c’est d’autant plus dommage qu’en 2008/2009 ils étaient parmi les premier sur le « cloud » malheureusement ils etaitent a la bourre sur les tel tactiles (5800..) donc ça servait pas a grand chose.

    bref de bonnes idées technologiques mais un mauvais timing +marketing bidon=un grand classique dans l’industrie.

    reste a voir cette année si les ventes de WP décollent..

    • Greg dit :

      Merci de ton analyse et de ton retour sur notre podcast. Effectivement ils génèrent généralement moins de commentaires que nos articles mais heureusement des stats nous montrent qu’ils sont écoutés chaque jour.

      Concernant Nokia et les services, ils auraient du dès le début jouer l’ouverture à fond. Yahoo est encore leader des webmails aux US et je ne sais pas ce qu’il en est globalement mais ils auraient du avoir la même « ouverture » avec Google par exemple pour éviter de réinventer la roue.
      On le voit bien cela a amené des gens à utiliser les services Nokia (comme Ovi Share ou Ovi mail) pour finalement les voir à terme disparaître ou être transféré à une société tierce.

    • joaquin dit :

      « OVI c’est quoi ca. ils auraient appeler ca direct NOKIA CALENDAR et NOKIA SHARE les gens auraient mieux compris. »
      Je suis complètement d’accord, d’ailleurs à l’époque où Nokia a lancé OVI j’ai considéré que c’était une grosse erreur de ne pas garder le nom Nokia.

      Résultat ? Les possesseurs de Nokia, en dehors des gens comme nous qui suivons bien les services, ne savaient pas ce qu’était OVI. 

      Qui plus est les services n’étaient pas assez mis en avant (ce pauvre OVI share n’était connu de personne ou presque).

      J’ai salué le retour au nom Nokia hélas il ne s’est pas fait dans les circonstances que j’attendais.

  5. bob_bipbip dit :

    j’vais essayé de faire court::
    dans le cas ou nokia garde elop, il faut donc que la strategie de microsoft reussisse.
    hors, ils echoue pour l’instant.
    mais il y a un endroit ou ils ont pas encore abattu leur carte: les tablet.
    pour l’instant, ipad gagne, et android monte lentement.
    perso, si je propose pas de tablet (ipad ou android) a mes collegue de bureau mais continue avec des ultrabook, c’est a cause de la compatibilité office.
    si office sur tablet fonctionne aussi bien et est aussi compatible avec les version desktop, y’a de forte chance que windows 8 sur tablet soit un succes.
    et donc, nokia, a defaut de vendre enormement de smartphone, vendront pas mal tablet, ce qui est deja pas mal.

    affaire suivre ….
    (rappel: je deteste windows)

  6. Saga dit :

    J’aime également la formule du podcast (et surtout la possibilité de pouvoir les télécharger via iTunes) donc je je peux que vous encourager à continuer !

    Sinon deux points qui m’ont interpellé :

    – Greg revient sur les qualités de fabrication et le choix des matériaux des séries 88xx. Ok c’était ZE référence dans le temps mais aujourd’hui c est différent. Apple, HTC ou Motorola on montré que l’on pouvait concilier grande qualité de fabrication et matériaux nobles tout en préservant un accès à des fonctions logicielles très avancées sans concession.
    L’inverse des Premium Nokia qui proposait des possibilités softwares au raz des pâquerettes.

    – un joke : on se sent de plus en plus sur Nokiaphones.fr sur Trendastic ;-)

  7. dehemka dit :

    Je suis d’accord avec plein de points que vous avez abordé/débattu…

    Ceci dit vous n’avez pas évoqué l’éventuel engouement pour la synergie qu’apporteront Windows 8 et WP8 (et, pour certains, la Xbox 360 [voire éventuellement, les suivante]) et qui pourrait aussi être un « moteur » pour faire exploser WP8 et donc NOKIA – et de fait les autres constructeurs de mobiles sous WP8.

    Et qui n’est pas prête d’arriver sur les 2 autres OS mobiles (bien qu’Apple soit le plus apte à les suivre sur cette voie).

    Pas plus que vous ne signalez, qu’en vertu de l’accord qui les lient à Microsoft, ils peuvent – à priori (au moins « un peu ») – modifié l’OS.
    Avec des résultats comme, par exemple, le Lumia 610 NFC qui a fait couler pas mal d’encre suite au sortie successives sur une très (trop) courte période : l’OS ne gère pas le NFC !
    C’est donc le travaille de NOKIA qui l’a permis…

    (l’erreur ici est de ne pas avoir fait ça sur les Lumia 800900)

    Je pense qu’il auraient pu/dû se « sortir les doigts » et changer la résolut° d’écran et/ou celle de l’APN, voire la puissance CPU (ou tout simplement passer au CPU dual core, par exemple) pour amener WP – dans la tête des gens (de « la masse » en fait, hein pas nous qui savons de quoi il en retourne) – au niveau des autres OS !..

    Mais je pense « aussi » que cela leur aurait demandé beaucoup plus de temps…et que l’arrivé de WP8 va résoudre tous – ou la majorité de – ces points, ce qui aurait donc été une perte de temps et de ressources.
    C’est aussi à ce titre que je pense que les Lumia (en tout cas au moins les800 & 900) seront compatible WP8 – par l’allocation des ressources précédemment évoquées (et surtout économisées) – et que leur « réel » décollage passera par WP8 et l’intégration de Pure View dans leurs Windows Phone (avec plusieurs versions différentes dont le 41 Mpx sur le HDG [remplaçant le Lumia 900]) !..

    Vous n’avez pas non plus parlez du fait qu’ils ont choisi MS et WP comme OS principal, mais qu’il peuvent quand même continuer à faire des mobiles sous d’autres OS (Symbian, Meego, etc.) en petite quantité certes, mais comme plan « B » (qu’ils disent ne pas avoir) ça peut toujours servir…le 808 Pure View en est un bel exemple (que Symbian soit sur le déclin ou non c’est une révolution [dans le mobile…et au delà] !) ! ! !

    ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

UA-114900-7