Podcast Trendastic #19: le Samsung Galaxy S4 – vers un palier pour les innovations mobiles ?

Greg

Depuis 2005, Greg a lancé plusieurs sites dédiés aux mobiles. Frappé d’une malédiction inconnue, tout ce qu’il touche se transforme en cendres. Plusieurs analystes s’accordent d’ailleurs pour lui attribuer l’abandon de Symbian et MeeGo par Nokia en février 2011 (deux OS sur lesquels il avait justement monté des sites). Son flair légendaire lui vaut d’être surnommé « Black Cat » dans le monde des blogueurs et journalistes High Tech. Aussi pour ne pas mettre en péril l’avenir de l’iPhone, d’Android ou Blackberry il avait décidé de se reconvertir dans les Olives de Provence. Seulement pour éviter la disparition de cette spécialité locale, il a préféré lancer Trendastic. Un blog qui traite de tout mais surtout n’importe quoi pour limiter les dégâts…ou pas.

You may also like...

  • air_dex

    Déçu par la fin du podcast en coïtus interruptus. Pile au moment où on sort le popcorn et où ça devient intéressant. :p

    Sur le contenu en lui-même :

    Coplètement d’accord pour le Samsung Galaxy S4. Il est au SGS3 ce que l’iPhone 5 est au 4S, c’est-à-dire une petite évolution que l’on espère vendre par millions rien qu’avec le prestige de la marque (« iPhone » ou « Galaxy »). Le show était très bien conçu et remplissait parfaitement son rôle. Le SGS4 s’adresse clairement aux non technophiles (ce que vous n’êtes peut-être pas ou plus). Du coup, l’idée de mettre en scène l’appareil dans des situations du quotidien bien connues de la cible marketing était LE truc à faire. Les specs pures n’intéressent que les geeks, dont Samsung n’a strictement rien à faire pour son SGS4.

    Il y a aussi eu la question du gain par rapport à Google. Le but n’est plus de faire de la valeur ajoutée aux Samsung sous Android mais bel et bien de préparer la transition vers leur futur OS fétiche. Et non Greg ce ne sera pas un fork d’Android « Amazon style » mais Tizen. Le plan de Samsung doit être d’acclimater les gens à leur écosystème (Touchwizz et applications Samsung). Une fois que ça sera fait, Samsung pourra tranquillement changer Android par Tizen où l’écosystème aura été préalablement porté. Les gens ne verront pas tellement la transition car ils retrouveront les services qu’ils utilisent déjà (et Touchwizz aussi). Et puis pourquoi s’embêter à multiplier les OS maisons ? Quand on voit ce que ça peut donner chez Nokia…

    Vous avez aussi parlé des utilisateurs français à qui Samsung porte une grosse attention. N’oubliez pas que le marché français est avant tout composé d’utilisateurs rendus allergiques aux nouvelles technologies (pour rester poli) et qui achètent ce que le vendeur veut bien leur vendre (par pure méconnaissance du produit car « c’est compliqué tous ces machins là »). La France était aussi à un moment le 2ème pays où l’iPhone, autre monument de la moutonnerie, avait le plus de succès derrière les États-Unis. La sensibilité technologique n’est pas dans la culture française.

    Est-ce qu’on a atteint un palier ? Je ne pense pas. Il manque encore toutes ces choses vraiment smart auxquelles les gens ne sont pas sensibilisés et qu’ils verront quand on leur les mettra dans les pattes. Le chargement sans fil abordé lors du podcast est un bon exemple. Il y a aussi le concept du device qui change de comportement selon à quoi il est connecté. Et j’ai l’impression que le concept a été mal compris dans le podcast (Greg surtout) : le smartphone sera l’équivalent de l’unité centrale d’un PC actuel et son comportement changera selon les périphériques auxquels il est connecté, en particulier l’écran. À un moment vous dites qu’un smartphone relié à une souris et un clavier sera inutile si on a déjà un ordinateur portable. C’est là que vous avez tout faux en parlant de doublon. L’ensemble « smartphone (dans le rôle de l’unité centrale) + souris et/ou Leap Motion + clavier + écran qui va bien intégré au dock » SERA l’ordinateur portable en question. Ce sera une sorte de « Padfone laptop » (si vous voyez ce que je veux dire). Le concept a aussi du mal à être perceptible car on ne l’a pas encore dans les mains. Il n’est pas invendale mais seulement mal vendu (n’est-ce pas Asus ?).
    Après il reste la question du « à quand tout cela ? ». Et c’est là qu’est le problème. Pour l’instant tous les acteurs du marché ne font que se regarder en chien de faïence jusqu’à ce qu’il y en ait un qui bouge vraiment (très souvent Nokia) pour ensuite le suivre. Une fois que tout le monde a suivi, retour à l’étape « chien de faïence ». L’année 2012 est une très bonne illustration à cela. Du coup ça n’avance pas vite.

    Vous avez aussi parlé des problèmes de production pour beaucoup de constructeurs et j’aimerai soulever une question à propos de tout cela. Tout le monde produit ses composants au même endroit (Asie du Sud Est dont la Chine). Mais les ressources disponibles ne sont pas infinies et est-ce que finalement ce n’est pas en train de devenir un problème ? Est-ce que finalement il est impossible de produire autant que souhaité à cause d’un manque d’usines qui peuvent logistiquement le faire (i.e. qui ont encore suffisamment de place dans leur carnet de commandes) ? Je ne parle pas d’un problème de compétences mais de « temps pour le faire ». Cela expliquerait les problèmes de production du Lumia 920 où Nokia n’aurait pu avoir à vendre que ce que les usines « disponibles » pouvaient leur produire. Cela pourrait aussi expliquer le Mac « made in USA » d’Apple où la Pomme n’aura pas à composer avec les demandes de Samsung et de tous les autres que Foxconn doit traiter en parallèle de celles d’Apple.

    Vous êtes durs avec l’autonomie du Nexus 4. J’en ai un depuis quelques temps et ce que vous dites n’est pas tellement ce que je vois au quotidien. Son autonomie est très loin d’être dégueulasse pour un smartphone Android. En usage normal non intensif il tient très facilement une journée complète. Dommage qu’il n’en tienne pas deux comme ça car du coup il faut quand même le recharger le soir. En tout cas je sais que je peux compter sur mon Nexus 4 pour un usage un brin intensif si je dois être loin du chargeur pendant quelques heures.

    Je vais finir mon pavé sur le Nokia 5140 dont vous parlez à la fin. J’ai moi-même eu un 5140 à l’époque. Je l’ai gardé 3 ans comme téléphone principal avant de le changer parce que sa coque était quasiment HS et que sa batterie se faisait vieille. Il avait de nombreuses fonctionnalités intéressantes dont sa vraie lampe torche qui me manque encore. Pour ce qui est du thermomètre je n’en ai qu’un très vague souvenir. Après un temps de réflexion, je me souviens de l’avoir utilisé une fois par curiosité pour connaitre la température dans un vieux train bondé en plein soleil un jour où il faisait très chaud. Un souvenir loin d’être impérissable donc.

    • Merci pour ce commentaire aussi long qu’intéressant !

  • JTex92

    L’intérêt du Nfc est multiple :
    – apairer 2 appareils Bluetooth connus mais dont l’un est éteint (portable et une enceinte éteinte, portable et casque, ….), l’appareil s’allume par simple contact.
    – apairer des 2 appareils Bluetooth inconnus
    – induire un comportement spécifique d’un appareil au contact d’un support Nfc : lancer le logiciel GPS sur un chargeur en voiture, mettre son téléphone en mode avion au contact d’une table de nuit …
    – remplacer les cartes de paiement (carte bleue, cartes de crédit diverses) à puce au contact d’un terminal bancaire : plus rapide, plus sécurisé qu’une carte grâce à la dématérialisation.
    – etc
    Le Nfc sera populaire d’ici 1 à 2 ans messieurs !

  • Raph

    Bon podcast comme toujours les gars
    Ce que j’aime bien c’est que chacun a sa préférence pour son Os donc ça rends un truc assez équilibré et que ça tombe pas dans le fanboyisme prépubère, fin c’est toujours un plaisir de vous écouter.
    Mais faudrait améliorer le son vraiment, ça craint un max la, et remonter les émissions car y’a trop de blanc dans les échanges à chaque fois c’est vraiment dommage
    Ca manque de peps quoi, faut que ce soit plus vif fluide dans les échanges
    Voila sinon concernant le gs4 y’a rien de plus a dire que ce que vous avez dit.
    Il sera vite oublié pour le 5 et restera pas dans les anal de l’histoire.

    Et d’accord avec Greg, seul Nokia a innover récemment avec son 920 et le 808, que ce soit les photos en basse luminosité/densité pixl/stabilisateur ou la recharge induction/ecran super sensitive, ce sont de vrai évolution appréciables au quotidien et vraiment novatrice.
    Si on remonte même 3 ans en arrière seul MSFT a innover avec son Os
    Modern Ui aujourd’hui est la référence en terme graphique dans les interfaces, tout le monde s’en inspire.
    Et Quand je vois le visuel d’un GS4/iPhone 5, je me dis que ça fait pas un an qui stagne, mais plutôt 3

    • Merci beaucoup de ton commentaire ça fait toujours plaisir.

      Effectivement j’ai la faiblesse de penser que ce qui fait en partie l’intérêt de trendastic est le fait qu’on utilise chacun plusieurs os et qu’on a nos préférences.

      Pour le son promis de faire un effort la prochaine fois.

  • PatG

    J’ai pas trop le temps d’écouter le podcast, et je préfère l’écrit à l’audio 🙂

    Moi ce que j’aimerais vraiment c’est:

    -Intégrer un pico-projecteur (même si ça limite l’autonomie, ça serait pratique)

    -Intégrer un clavier à projection laser (je n’aime pas ces claviers virtuels ridiculement petits qui prennent une place folle sur l’écran du téléphone)

    -Pouvoir utiliser l’écran de mon PC portable comme écran de téléphone (de façon plus évoluée qu’avec MyMobiler)

UA-114900-7