Podcast Trendastic #23: Nokia la fin d’une époque

Greg

Depuis 2005, Greg a lancé plusieurs sites dédiés aux mobiles. Frappé d’une malédiction inconnue, tout ce qu’il touche se transforme en cendres. Plusieurs analystes s’accordent d’ailleurs pour lui attribuer l’abandon de Symbian et MeeGo par Nokia en février 2011 (deux OS sur lesquels il avait justement monté des sites). Son flair légendaire lui vaut d’être surnommé « Black Cat » dans le monde des blogueurs et journalistes High Tech. Aussi pour ne pas mettre en péril l’avenir de l’iPhone, d’Android ou Blackberry il avait décidé de se reconvertir dans les Olives de Provence. Seulement pour éviter la disparition de cette spécialité locale, il a préféré lancer Trendastic. Un blog qui traite de tout mais surtout n’importe quoi pour limiter les dégâts…ou pas.

You may also like...

  • Alors là les gars, y’a du laisser aller… Ca fait de plus en plus discussion de comptoir! :p
    En bref, tout le monde s’en doutait de ce rachat.
    En lot de consolation c’est peut être mieux d’être racheté par MS que par un chinois.
    Mais que va t-il rester des innovations ou que vont-ils en faire… 2014 nous le dira.
    Vous pensez vraiment qu’MS veut tuer WP?!

    • Microsoft va bientôt changer de PDG et va sans doute modifier sa stratégie. Par conséquent, MS ne va pas laisser Steve Ballmer prendre des décisions en contradiction avec la future stratégie de l’entreprise dont le début est imminent. Le CA de Microsoft et/ou le comité chargé de trouver le futur PDG doivent sans doute avoir leur mot à dire sur chaque décision de Ballmer.

      Tu vois où je veux en venir ? Le rachat de Nokia, c’est quand même des dizaines de milliers d’employés supplémentaires et un savoir-faire sur les téléphones, le tout pour plus de 7 milliards de dollars. On est loin du rachat de la « PME » Danger Inc. en vue de fabriquer le Kin. Une telle décision est trop grosse pour ne pas avoir un gros impact sur la stratégie à moyen et à long terme, soit la future stratégie d’entreprise à laquelle le décisionnaire actuel ne participera pas. Si Microsoft avait voulu arrêter WP et les téléphones, ils auraient dit « non au rachat de Nokia » à Ballmer et laissé Nokia mourir avec sa stratégie des Lumia, surtout s’ils n’auraient pas pu avoir HERE et/ou les brevets de Nokia. Ils n’auraient pas brûlé 7 milliards (qui restent quand même une somme) pour le plaisir de posséder la carcasse fumante de Nokia sans les brevets qui vont avec. Windows Phone a donc encore de beaux jours devant lui chez Microsoft.

  • CertUI

    J’ai pas écouté le podcast mais je voulais vous dire bravo pour cette photo du Père et du Fils, elle est excellente 🙂

  • Kielvicious

    Je ne suis vraiment pas passionné par le business de nos grandes multinationales mais une question me taraude, parce que j’ai sûrement raté un épisode :
    comment Nokia a pu se faire noyauter par un type visiblement sous bannière de la boite qu’il allait la racheter au rabais force de moultes « erreurs » stratégiques … complicité, duplicité, c’est légal ? Je rentre dans une boîte, je l’affaiblis pour que mon ex patron puisse la racheter ?

  • Je ne sais pas si le rachat était prévisible mais le fait que la stratégie de Nokia allait évoluer prochainement l’était. Les résultats de la stratégie Lumia étaient de toute façon trop mous pour que cela continue ainsi ad vitam aeternam. De plus il y avait eu un article de PhoneArena quelques heures avant disant qu’il fallait s’attendre à un très mauvais Q3 2013 pour Nokia ( http://www.phonearena.com/news/Nokia-may-be-heading-for-disastrous-third-quarter-more-restructuring_id46985 ). Personnellement je m’attendais à d’autres solutions. Dans mes attentes, Nokia remettait en cause soit son choix d’OS externe, soit le choix d’avoir pris un OS externe tout court. Dans le premier cas, ils seraient sûrement allés sous Android alias « la zone de sécurité ». Dans le second cas cela aurait été plus indécis avec de nombreuses pistes possibles : montée d' »Asha Software Platform » en gamme, retour improbable à un OS maison abandonné (MeeGo, Meltemi ou bien Symbian) ou bien rachat d’un éditeur pour son OS (Jolla pour Sailfish OS ? Canonical pour Ubuntu Touch ? Autre ?). Dans tous les cas ceci aurait été annoncé d’ici au MWC 2014 avec au passage le départ d’Elop. Ce qui est sûr c’est que je n’envisageais pas un rachat total de la division téléphones par Microsoft aussi vite, surtout pour tout ce qui ne touche pas à Windows Phone.

    Est-ce une bonne opération ? Ce qui qui est sûr c’est que c’est meilleur que pour le partenariat avec Microsoft. Peut-être est-ce dû aussi au changement de négociateur avec Risto Siilasmaa au lieu de Stephen Elop ? Nokia a réussi à garder ses brevets ainsi que HERE malgré la volonté de Microsoft de les acquérir (même si au final ils ont quand même une bonne jouissance dessus).

    Même si les apparences jouent contre lui, je reste persuadé qu’Elop n’est pas une taupe de Microsoft. N’oublions pas qu’il a quand même bien redressé HERE et NSN en marge de son activité sur les téléphones. Une taupe pour Microsoft ne se serait pas soucier de ces deux composantes de Nokia. Son choix de rejeter MeeGo fin 2010 est compréhensible vu le mauvais état de MeeGo à ce moment là. Je rappelle que cette décision de retirer sa confiance à MeeGo a été prise après la seconde annulation en moins d’un an d’un smartphone sous MeeGo Harmattan à cause d’une UI nulle à chier (Nokia Colombus puis N9-00 « Dali ») et avant la naissance du N9 et de sa révolutionnaire Swipe UI (que les nouveaux challengers reprennent sauf « l’Android et iOS copycat » Firefox OS). Par contre le choix de ne pas revenir sous MeeGo une fois que le N9 a rencontré le succès est nettement plus discutable. Pour le reste il est vrai que les apparences jouent contre lui et je ne serai pas étonné si finalement ses activités de taupe deviennent officielles. En tout cas ce qui est sûr c’est que l’histoire se finit bien pour Elop avec un bureau chez Microsoft. Avec son œuvre chez Nokia + celle chez Macromedia (similaire à celle chez Nokia) et la faillite d’une chaîne de restauration rapide qui vendait du poulet (« Boston Chicken »), je pense qu’il doit être grillé partout ailleurs.

    Pour la suite je vois bien Nokia avoir une période de creux après la phablette « Lumia 1520 » et la tablette à venir et jusqu’au premier gros « Microsoft Lumia ». Un peu comme Motorola entre le rachat par Google et l’annonce du Moto X en fait. Je ne pense pas que les employés de Nokia fuient en masse Microsoft pour des raisons géographiques. MS va ouvrir un centre de R&D en Finlande et du coup les futurs ex-employés de Nokia pourront y travailler. Pour ce qui est du bas de gamme je pense que Microsoft a aussi racheté les Asha pour que Nokia ne puisse pas refaire rapidement des smartphones (à base d’Asha SP). Là Nokia est obligé de remonter une division téléphone depuis le début ou bien de racheter un OEM mineur (comme par exemple Jolla ou « Newkia » 😉 ) qui serait alors sa nouvelle division smartphone.

    Ce rachat est aussi une bonne garantie sur l’avenir de WP. MS ne gaspillerait pas 7 milliards de dollars pour un OS qu’ils seraient sur le point de tuer, que ce soit Ballmer ou bien son successeur qui le fasse. Pour ce qui est de l’hypothèse de Tomi Ahonen il faut arrêter d’écouter ce Microsoft hater (il l’a avoué) qui devait sûrement avoir des intérêts dans une coalition (finlandaise ?) visant à reprendre le contrôle de Nokia. Après il reste le problèmes des autres OEMs mais je pense que si le succès est au rendez-vous pour les futurs « Microsoft Lumia », les OEMs reviendront nturellement vers Microsoft pour le business. N’oublions pas que le succès de la gamme Lumia aurait donné des idées à LG qui envisageait de proposer des smartphones WP8 à l’avenir (d’après la rumeur). À voir comment cela a évoulé avec le rachat des téléphones Nokia.

    Perso je ne sais pas ce que sera mon « avenir Nokia ». N’oublions pas que quelque soit le nom « Nokia » ou « Microsoft », ce seront les mêmes personnes qui feront les futurs téléphones Microsoft et au final cela devrait rester l’excellent hardware que l’on connait. Partant de là ma ligne de conduite pour mon prochain appareil ne change pas. Paradoxalment ma préférence reste pour le Lumia 1020 (de toute façon j’ai des envies de ModernUI) tout en me laissant le temps de voir comment la situation évolue, notamment pour ce qui est du support des Lumia actuels ou qui vont sortir. À un moment vous parlez de WP9 et je ne pense pas que cela soit un problème. Les smartphones actuels seront en fin de support et au mieux, les grosses incompatibilités entre versions majeures de Windows Phone sont derrière nous avec WP7 et WP8.

    Oui le prochain à tomber sera BlackBerry. De toutes façons on voit déjà qu’ils ont plus ou moins jeté l’éponge. BBM, leur killer feature, sera bientôt disponible sur iOS et Android (si ce n’est pas déjà le cas). Pire, les rumeurs disent que les dirigeants auraient déjà fixé des échéances pour un rachat éventuel et que BlackBerry serait prêt à séparer BBM du reste de l’entreprise si nécessaire. Autant dire que la plateforme pétrolière BlackBerry brûle à grosses flammes. 😉

  • mic28

    J’apprécie vos podcast. Pour Nokia pour moi c’est comme dis rafit. C’est le mot de ma femme qui est partie, en me disant qu’elle veux vivre avec Windows Phone. Mais depuis que Nokia on remplacé leur patron par stefan elops qui avait trop d’action Microsoft (qui à du les vendre pour devenir le patron de Nokia). Et ensuite à tout de suite arrêté Meego après la sortie du N9 pour évité de faire de l’ombre à Windows Phone.
    Pour moi ce fut la fin de Nokia. Car Symbian et une migration vers Meego qui et aussi basé sur Linux. Avec toutes les appli que symbian avait déjà été faite. Voir remettre à jour des appli existante grâce au QT. L’écosystème était là.
    Merci Stefan Elops de nous faire croire que Windows Phone 7 avec peux d’application et mieux qui en plus n’ai pas compatible avec Windows Phone 8. Et qui plombe Nokia dans les chiffres rouge.

UA-114900-7