• Smartphones : et si la réalité dépassait la fiction en 2012 ?

    Lors d’un moment d’errance personnelle, vous ne vous êtes jamais posé la question comment sera votre vie dans quelques mois, quelques années ? Plus spécifiquement, comment la technologie aura envahi votre quotidien et quelle place y aura votre smartphone ?

    Je ne vous parle pas d’une projection du futur, par exemple 2050 avec un appartement sur la planète Mars, mais un futur beaucoup plus proche, dans un an ou deux lorsque la technologie serait alors bien plus imbriquée dans notre quotidien ! Grâce à certaines annonces réalisées cette année, j’ai remarqué que ce futur idéal ne serait pas si loin que je pouvais l’imaginer. Je peux vous dire que je suis impatience d’être en 2012 et de pouvoir enfin tenir entre mes mains ce fameux Superphone !

    Avant d’avoir mon premier smarpthone (Nokia N900), je ne pensais pas pouvoir devenir autant dépendant d’un unique objet. Aujourd’hui, bien que je lui accorde beaucoup d’importance, je ne peux pas dire que je serais perdu sans lui. Ce qui est sur est qu’il me facilite bien la vie, du réveil au couché ! Malgré cela, je me sens toujours dépendant des autres appareils électroniques qui m’entourent. Et quel cauchemar : pas le même système d’exploitation, pas les mêmes données dessus, et pire, une interaction des plus catastrophique et compliquée entre eux. Pour l’utilisateur lambda j’entends bien ! ;) Quand je dis dépendant, je suis même gentil je trouve : ce que je pense réellement, c’est qu’ils me tirent vers le bas, en me faisant simplement perdre mon temps.

    Voyons donc quels super-pouvoirs pourrait bien avoir ce SuperPhone :

    [title2]Mutation[/title2]

    A chaque fois que je veux faire quelque chose sur un appareil, c’est la même histoire : « Ah bah non, ce document est sur un autre appareil ! ». Alors oui aujourd’hui, il existe de plus en plus de solutions de synchronisation (Cloud Drive d’Amazon, iCloud d’Apple, etc.), mais je veux que ça aille plus loin. Je veux que mon smartphone soit le seul et unique appareil « pensant », que les autres appareils ne soient que des interfaces, des « écrans », qui boostent la puissance de mon smartphone et affichent une interface spécifique à la tache attitrée à l’appareil. Je pense que vous aurez compris, je ne veux pas un OS sur mon PC de bureau, un autre sur mon écran intégré a mon frigo, un autre au sein de mon système embarqué dans ma voiture, etc. Et même s’ils sont tous de la même compagnie, je n’en veux pas.

    Mon idéal serait qu’au niveau de chacun de ces appareils il y ait un « dock » pour mon smartphone pour qu’il puisse afficher son OS. Il remanierait son interface, affichant ainsi les données nécessaires, et de façon plus adapté à la taille de l’écran, à l’environnement, etc. Regardez ce que propose Motorola avec son smartphone Atrix et son accessoire, le Lapdock : un ordinateur portable fonctionnant lorsque le smartphone Atrix est docké ! Le grand écran apporte ainsi un plus grand confort quand nécessaire, et le processeur embarqué apporte une plus grande puissance et donc fluidité de l’OS. Voici un embryon d’interaction qui est très intéressant !

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/Motorola-Atrix-Lapdock.jpg" /]

     De son coté, Google propose l’envol complet des données dans les nuages (Cloud) au niveau de ses ordinateurs Chromebook et son OS Chrome : Google parie ici sur un futur ou les logiciels ne seront plus des exécutables à télécharger mais à lancer simplement en tant qu’applications à partir d’un navigateur internet. Nos données seraient donc synchronisées sur leurs serveurs et un simple logging sur une machine permet d’avoir accès a l’intégralité de ces données, applications, jeux, etc. A quand l’arrivée d’un tel système basé sur le Cloud sur nos smartphones ? En clair, à quand la fusion d’Android OS et Chrome OS ?! Ne serait-ce pas la solution parfaite ?

    [image_border img=http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/Fusion-Chrome-OS-et-Android-OS.jpg /]

    Et dire que Google est en train de racheter Motorola, vous voyez ce qui nous arrive droit dessus ? Un mélange entre Chrome OS, Android OS et les docks Motorola ? :)

    [title2]Telepathy[/title2]

    Je vais préciser ma définition de « dock », car j’entends déjà certains d’entre vous dire que je suis un dinosaure. Mon idéal de dock universel va encore plus loin que le dock d’aujourd’hui où il faut brancher le smartphone sur une prise correspondante qui le maintient alors en position horizontale ou verticale. Plus de prise propriétaire, un simple contact devrait permettre de connecter des appareils. Et quelle technologie le permet aujourd’hui et qui gagne à être de plus en plus rependue ? Le NFC, pour Near Field Communication ou communication en champ proche. Cette technologie permet en effet d’activer l’échange d’informations entre périphériques au simple « touché ». Aujourd’hui, elle est utilisée principalement en tant qu’émulatrice de carte (de payement, de transport, de billetterie, etc.), en tant que lecteur de tags électroniques (apportant des informations supplémentaires sur des affiches, colis, carte de visite, etc.), ainsi qu’en tant que transfert Peer-to-Peer (synchronisation de données entre terminaux telles que photos, vidéos, contacts, cartes de visites, etc.).

    Lorsque je pose mon smartphone au niveau du tableau de bord de ma voiture, le moteur démarre, et l’écran du tableau de bord affiche directement le GPS. L’interface permet aussi de passer des appels à partir du répertoire du téléphone, de surfer sur mes sites favoris, regarder mon agenda, etc.

    Ici, c’est le mode synchronisation de la carte NFC qui est entre en jeu en permettant d’afficher l’OS sur l’écran de bord de la voiture, ainsi que les fonctionnalités du smartphones ayant un intérêt pour la conduite. Nokia est un grand acteur poussant à l’adoption de cette technologie auprès des opérateurs et autres compagnies. Allez faire un tour sur le site NFC Hub pour découvrir d’autres applications de cette technologie :

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/NFC-Hub.png" /]

     

    [title2]Immortality[/title2]

    Un gros problème aujourd’hui est l’autonomie de nos smartphones. Mais alors pourquoi ne pas intégrer des chargeurs par induction dans ces « docks » ? Notre smartphone est la plus part du temps posé à nos cotés :

    Alors que je dors paisiblement dans mon lit, mon smartphone est gentiment en mode veille, à cote, posé sur la table de nuit. Ce n’est pas n’importe quelle table de nuit car elle intègre un chargeur par induction : plus de « Ah merde, j’ai oublié de le brancher avant de me coucher ! ». Mon smartphone a rechargé ses batteries durant la nuit, tout comme moi.

    Cet exemple est facilement applicable à tous les endroits où l’on pose nos smartphones : bureau, table basse, tableau de bord, etc. Nous n’aurions même plus à nous préoccuper d’avoir toujours sur soi un chargeur, de trouver de quoi le brancher, etc.

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/Induction-charger.jpg" /] 

    La généralisation de ces systèmes et l’adoption par les contructeurs de batteries compatibles aiderait beacoup à prolonger l’autonomie de nos appareils. La nanotechnologie et la piézoélectricité pourraient à elles deux aider également. Des chercheurs du Royal Melbourne Institute of Technology (RMIT) ont presenté dernierement un film capable de générer de l’énergie lorsque l’utilisateur utilise l’écran tactil des appareils. Chaque fois que le doigt appuie sur l’écran ou effectue un swipe, de l’énergie est produite, rechargeant constament les batteries de l’appareil. Il va sans dire que l’énergie aujourd’hui générée est faible, mais les travaux ne sont qu’à leur débuts. J’espère qu’à travers ce projet, ils nous rapprocheront un peu plus de l’autonomie infinie.

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/RMIT-Piezoelectric-film.jpg" /]

     

    [title2]Omniscience[/title2]

    Ce n’est pas tout, je veux que mon smartphone soit force de propositions, quelque soit la situation ou l’appareil sur lequel il est projeté. Il doit ainsi recouper toutes les informations à partir de sources différentes comme mon agenda, mon parcours en voiture, ma liste de course. Il y a en effet ici un problème du coté de la vie privée et de la protection de ces informations, mais ce n’est pas un sujet qui me fait réellement peur : je préfère autoriser une compagnie l’accès à toutes mes informations si le retour est plus que positif. Je recherche ici la convergence des informations en un seul point et leur utilisation afin de nous aider au quotidien, que ce qui nous entoure soit plus intuitif. En disant cela, oui, j’ai l’impression de passer pour un assisté de la vie. Vous n’auriez pas tort, mais imaginez cette situation :

    Je sors du travail tard le soir, me pose dans ma voiture.  Suivant l’historique enregistré pour la même période, la destination demandée, mon expression faciale (fatiguée, stressée, etc.), le système intégré me propose une sélection de titres de musiques pouvant me plaire plus particulièrement. Par commande vocale, je lui demande de lancer la navigation pour rentrer chez moi, proposant la route avec le moins de bouchons. D’après mon agenda je n’ai aucun rendez-vous de prévus pour la soirée et je décide de me faire un bon petit repas maison. Toujours par commande vocale, je suis demande de rechercher des recettes à base de poulet. Les recettes trouvées sont dictées à la voie : celle du poulet curry me tente bien.

    D’après la liste des aliments encore présent dans mon frigo (scanner intégré au frigo), le système embarqué me signale qu’il me manque certains aliments pour faire cette recette. Après une recherche éclair, il me propose plusieurs centres commerciaux qui sont encore ouvert à cette heure tardive. Il me propose aussi les trajets associés. Plus qu’a choisir ma destination et « c’est partit mon kiki ! ». Ah non, une dernière chose. Mon système me propose de mettre en préchauffe le four, qui sera ainsi prêt à mon arrivée. (Je reviens sur cette dernière idée dans un prochain paragraphe)

    Ce recoupement d’information ne serait en effet possible que si l’on donne l’accès au système à plein de sources d’informations différentes. Je pense que cela requière aussi beaucoup plus de puissance niveau processeur. IBM a l’air de plancher sérieusement sur le sujet avec sa puce syNAPSE, qui raisonne comme un cerveau humain. Son architecture est en effet directement inspirée du cerveau. Elle embarque des « neurones » qui sont des noeuds regroupant des « synapses » programmables intégrant à la fois une mémoire et un centre de calcul. À terme, les ingénieurs espèrent qu’elle pourra tirer des conclusions et se reprogrammer toute seule… rien que ça. Moi, je vous dis les gars que Skynet n’est pas loin. :) Ces puces sont donc censées pouvoir « apprendre de leurs expériences », c’est-à-dire trouver des relations entre les données et pouvoir émettre des hypothèses.

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/IBM-syNAPSE.jpg" /]

    Alors oui, mon futur idéal  s’approche assez prêt des IA (Intelligences Artificielles) mais je ne lui demande pas de me faire la discussion ou autre, juste de recouper des informations pour moi et de m’en tirer des propositions qui pourraient m’être utiles à un moment donné.

     

    [title2]Mental Projection[/title2]

    Je ne veux pas que ces interactions se cantonnent qu’aux seuls produits que je possède :

    En pleine soirée chez des amis, alors que nous sommes tous regroupés dans le salon, autour de la table basse, je décide de leur faire partager mes photos et vidéos de mon dernier voyage en Laponie. J’ouvre ma bibliothèque sur mon téléphone. Je le pose sur leur table basse et il m’est proposé de partager le contenu sur l’écran intégré dans celle-ci. Par une simple validation, l’album entier apparaît sur la dalle. Je peux agrandir une photo, les organiser en tas, lancer une vidéo en même temps, etc.

    Imaginez les interactions possibles au boulot, au bureau de vos collègues ! Je ne suis pas le seul à espérer une telle interaction : Aller voir ce concept très intéressant, Biz Café, ou les tables et moniteurs sont remplacés par des dalles où l’on peut projeter son smartphone. Microsoft est déjà dans les starting-blocks avec sa table-écran Surface, construite par Samsung et prévue pour la fin de l’année 2011.

    [image_border img=http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/Microsoft-Surface.jpg /]

     

    [title2]Telekinesis[/title2]

    Une autre question soulevée plus haut est : « Que diriez-vous aussi de contrôler à distance tous vos électroniques ? » Imaginez :

    Alors que je dors paisiblement dans mon lit, mon smartphone est gentiment en mode veille, à cote, posé sur la table de nuit (avec chargeur par induction intégré, faut suivre un peu les gars là :p). Mon smartphone a rechargé ses batteries et tout comme moi, il est grand temps de se lever. La minuterie interne du téléphone indique au système embarqué dans les volets roulants qu’il est l’heure de s’ouvrir. Ceux-ci s’activent doucement, faisant pénétrer naturellement la lumière dans ma chambre.

    Quelques minutes auparavant, mon smartphone avait relancé le chauffage centralisé. En effet, passé en mode nuit, mon smartphone avait indiqué au chauffage centralisé qu’il pouvait lui aussi entrer en mode nuit et  ainsi baisser le chauffage de quelques degrés (par soucis d’économie en hiver). En même temps, mon smartphone streame ma playlist « réveil » en crescendo sur le système hifi centralisé (comprenant des enceintes hifi implantées dans tout l’appartement). Là où il est fort, le système hifi connait exactement ma position dans l’appartement, ne streamant la musique que dans les pièces ou je me déplace. Les titres sont bien entendus stockés dans les nuages. ;)

    La classe, non ? Et dire que ce genre de situation risque d’être possible dès 2012 ! Google a en effet présenté lors de sa conférence Google IO 2011 le futur d’Android et plus particulièrement Android@Home (Android à la maison pour les anglophobes). Avec Android@Home, Google espère convaincre les constructeurs d’intégrer Android au sein de chacun des appareils de la maison, afin de les contrôler de son smartphone, de chez soi ou à distance.

    Cela passe aussi bien par les ampoules de lumières, les appareils ménagers (fours, frigo, machines à laver, etc.), le système Hifi, le chauffage, les robots aspirateurs, les volets électriques, etc. Je suis impatient de voir ce que ça peut donner, surtout du coté des développeurs qui vont (j’espère) s’amuser à nous concocter des killer-Apps. Le potentiel est énorme, jusqu’à coupler votre console avec les lumières présentes dans la pièce ! Cliquez ici pour accéder à une partie de la conférence Google présentant ce projet.

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/Android@Home.png" /]

     

    Ces super-pouvoirs entraînent tout plein de questions, surtout sur la protection de la vie privée : je crois qu’il va falloir se faire une raison. Et si je le perds, je suis perdu ? Fini ? Bon à abattage ? Non, non ! Le remplacement de l’appareil en quelques heures devra être proposé par les opérateurs et/ou constructeurs… Le Cloud sera-t-il le Saint Graal de l’informatique ?

    [image_border img="http://www.trendastic.com/wp-content/uploads/Super-Powers-Logo.png" /]

     

    Voici ainsi les principaux super-pouvoirs que le smartphone de 2012 devrait avoir pour mériter son titre de Superphone : Mutation, Telepathie, Immortalité, Omniscience, Projection Mentale et Télékinésie. Si vous trouvez que je suis passé malheureusement à côté de super pouvoirs existentiels, n’hésitez pas d’en faire part dans les commentaires.

    P.S.: Toute référence à un marque particulière n’est que fortuite. J’ai essayé de présenter au moins un exemple pour chacun des super-pouvoirs. Le choix d’une marque par rapport à une autre reflète malheureusement que mes préférences. ;)

    [plus1 count="true" size="standard"]